Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

« Après la remontée des actions, nous réduisons leur allocation » (Axa IM)

Boursorama 23/03/2016 à 17:49

Axa IM profite du récent rebond des cours pour alléger ses positions sur les marchés actions.

Suite au rebond des marchés actions d’environ 10 à 15% depuis le 11 février dernier, la société de gestion Axa IM réduit son exposition aux marchés actions par prudence.

En cohérence avec leur précédente note du mois de février, où le mot d’ordre était de « vendre sur rebonds », les économistes de la société de gestion Axa IM semblent estimer que la reprise des marchés boursiers depuis un mois et demi a été suffisante et que les perspectives haussières sur les actions sont désormais limitées.

Actions sous-pondérées, obligations surpondérées

« Changement de recommandation : après la remontée des cours, nous prenons nos profits et alignons court et long terme à "sous pondéré" pour les actions. Les perspectives de profit sont faibles, les valorisations encore élevées et le marché n’est plus survendu » affirme Axa IM dans une note réalisée par l’équipe de recherche économique, datée du 18 mars.

Plus en détails, à court terme (3-6 mois), la société de gestion sous-pondère particulièrement les actions nord-américaines, suisses et latino-américaines, mais reste toujours plutôt positive sur les actions de la zone euro. Cet optimisme sur l’Europe ne se retrouve cependant pas à moyen terme (12-24 mois), Axa IM préférant rester neutre sur les perspectives des marchés européens pour cet horizon de temps qui semble lointain.

A contrario, « Nous restons surpondérés sur les obligations d’entreprises, car la BCE en achètera [pour] au moins 5 Mds d’euros par mois, et les valorisations restent intéressantes, aux Etats-Unis en particulier. Nous restons neutres sur les dettes souveraines avec une préférence pour la périphérie euro », mentionne la note.

Les obligations sont traditionnellement perçues comme des valeurs-refuges sur les marchés par rapport aux actions, bien que cette opposition ne soit plus forcément aussi valide de nos jours que par le passé.

Conjoncture économique encore trop incertaine

Justifiant leur prudence, les économistes d’Axa IM avancent que « les enquêtes de conjoncture sont moroses (…). Les chiffres de croissance confirment des perspectives modestes (…). Aux Etats-Unis, les données d’enquête restent faibles, bien que certains indicateurs avancés pointent vers une petite accélération ».

Certes, les marchés retrouvent un contexte pacifié avec le « nouveau programme d’achat de la BCE [et] une relance budgétaire ciblée en Chine », ayant « contribué à une amélioration de la confiance et rendu les conditions financières plus favorables ». Mais « De ce fait, nous pensons que la Fed pourrait remonter le taux des fonds fédéraux deux fois plutôt qu’une cette année, comme la majorité du FOMC l’anticipe maintenant », mentionne la société de gestion.

La remontée des taux américains serait de nature à limiter le potentiel de hausse des marchés actions outre-Atlantique, d’où la frilosité d’Axa IM sur cette classe d’actifs.

Un peu plus pessimiste que le consensus des analystes, et notamment plus pessimiste que le FMI, Axa IM envisage une croissance en zone euro de seulement 1,4% cette année, 1,7% aux Etats-Unis, 6,1% en Chine et 2,7% au niveau mondial. La société de gestion attend un niveau moyen des prix du pétrole autour de 40 dollars/baril cette année, donc sans poursuite significative de la hausse par rapport aux niveaux actuels.

Xavier Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.