1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Amplegest aborde 2019 sur une forte dynamique de croissance
Newsmanagers12/03/2019 à 16:15

(NEWSManagers.com) -

Après deux années de forte croissance, Amplegest peut-il enchaîner et réaliser la passe de trois ? Les derniers mois de 2018 ont été particulièrement difficiles pour la société de gestion qui a néanmoins bouclé l'année sur une forte croissance de ses encours et sur l'acquisition de la société Octo AM qui lui apporte son expertise sur les taux. Une évolution qui a probablement contribué à la modification de la perception d'Amplegest par le marché. " Nous sommes désormais identifiés comme une boutique indépendante dans l'asset management" , a déclaré le 4 mars à NewsManagers Arnaud de Langautier, président d'Amplegest.

Et le président d'Amplegest se dit optimiste. " Tout est bien structuré pour que soyons de plus en plus perçus comme une boutique indépendante émergente" , estime Arnaud de Langautier. Dans cette perspective, la société de gestion dispose désormais de stratégies spécifiques bien repérées par le marché. Entre autres, Amplegest Midcaps, qui s'est distinguée en 2017 mais qui a fortement chuté l'an dernier dans le sillage des turbulences de marché intervenues au quatrième trimestre. Mais qui affiche aussi une performance de quelque 62,5% sur cinq ans contre 51, 5% pour l'indice de référence. Autre stratégie phare, Amplegest Pricing Power, qui a pris le relais d'Amplegest Midcaps qui réalise un très bon début d'année après avoir limité ses pertes à 10,20% en 2018 et qui affiche une performance de plus de 45,20% sur cinq ans contre 26% pour l'indice de référence, selon les données de Quantalys.

" Amplegest Pricing Power est désormais un produit bien identifié par le marché qui offre des perspectives intéressantes compte tenu de la priorité donnée aux entreprises capables de faire passer des hausses de prix. Le fonds a progressé de quelque 14% depuis le début de l'année et il affiche des performances cumulées de près de 45,20% sur cinq ans et de plus de 187% sur dix ans. Le fonds attire de nouveaux investisseurs et son encours est passé de 150 millions d'euros fin 2018 à environ 200 millions d'euros actuellement" , détaille Arnaud de Langautier. Et, signe très encourageant, les tickets unitaires, qui ces dernières années se situaient dans une fourchette de 1 million à 5 millions maximum, peuvent désormais atteindre 15 à 20 millions d'euros. Notamment de la part d'investisseurs institutionnels.

Côté Octo AM, la société de gestion rachetée en novembre dernier, Amplegest travaille à la restructuration de la gamme mais qui ne semble pas devoir passer, dans l'immédiat en tout cas, par des rapprochements ou des suppressions de fonds. " Nous n'avions pas prévu ce coup de grisou de la fin de l'année qui a entraîné une contraction des encours d'Octo AM qui tutoyaient la barre des 200 millions d'euros au moment du rachat et qui s'inscrivent actuellement autour de 180 millions d'euros" , constate Arnaud de Langautier. Dans ce contexte, Amplegest va revoir la gamme, intégrer les évolutions réglementaires, notamment sur le monétaire, et lancer une campagne de commercialisation de produits dont les encours sont encore trop modestes.

" Nous allons notamment relancer le fonds Octo Convictions, dont les encours ont été divisés par trois à environ 5 millions d'euros, en le transformant en un fonds à échéance" , précise Arnaud de Langautier. Et le premier client des produits proposés par Octo AM devrait être la gestion privée, dont les encours s'élèvent désormais à environ 1,2 milliard d'euros, prévoit Arnaud de Langautier. " Il nous faut remonter les encours de ces fonds et leur commercialisation auprès de nos clients devrait nous y aider dans la mesure où l'expertise d'Octo AM est bien établie et que la société propose des produits adaptés à l'environnement de taux bas" , a-t-il souligné.

L'international et la croissance externe

Plus généralement, Amplegest, jusqu'ici très peu présente à l'international, va porter ses efforts à partir de cette année, sur les marchés francophones, la Suisse, la Belgique et Monaco. La société a d'ores et déjà identifié de l'intérêt de la part d'investisseurs espagnols et suisses. Amplegest va également s'attaquer au marché des CGP. " Le référencement auprès des compagnies d'assurances vie est désormais achevé et nous pouvons très logiquement aborder le marché des CGP" , indique Arnaud de Langautier.

Après le rachat d'Octo AM, la société de gestion pourrait-elle réaliser d'autres opérations du même type? " Nous sommes toujours à l'affût d'opportunités intéressantes et si l'occasion se présentait, nous pourrions envisager une nouvelle opération" , déclare Arnaud de Langautier. Par exemple, pour étoffer Octo AM, suggère-t-il, mais il y a déjà beaucoup de pain sur la planche et la société de gestion, qui a recruté 10 personnes l'an dernier, n'envisage pas d'étoffer dans l'immédiat des effectifs qui totalisent 43 collaborateurs (39 Amplegest et 4 Octo AM). Et il n'est pas question non plus d'enrichir dans l'immédiat une offre qui compte une gamme qui exploite l'expertise en actions européennes avec des fonds longs et un fonds long/short, et désormais l'expertise taux en cours d'aménagement.

La société veut surtout miser sur l'existant pour rendre encore plus visible son pôle de gestion d'actifs. Dans les encours de gestion d'actifs, la collecte externe, qui représente environ 200 millions d'euros, est jugée encore trop modeste, tout le reste venant de la gestion privée. En accroissant ce montant de 200 millions d'euros, Amplegest fera d'une pierre deux coups : étoffer ses encours externes et se rapprocher de l'objectif affiché du milliard d'euros pour cette activité. Une barre symbolique mais très importante pour la visibilité des activités de gestion d'actifs.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3039634
    20 avril16:45

    En 2018, la perte sur Amplegest PME a été de 23,03 % ! Rien que pour rattraper cette perte, il reste encore du chemin à parcourir.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer