Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Allemagne: L'enquête sur le "dieselgate" élargie à Continental
Reuters01/07/2020 à 16:42

ALLEMAGNE: L'ENQUÊTE SUR LE "DIESELGATE" ÉLARGIE À CONTINENTAL

ALLEMAGNE: L'ENQUÊTE SUR LE "DIESELGATE" ÉLARGIE À CONTINENTAL

BERLIN (Reuters) - Le parquet allemand a élargi son enquête sur le "dieselgate" à l'équipementier automobile Continental, dont les bureaux ont été perquisitionnés ainsi que ceux de Volkswagen, ont annoncé mercredi les deux groupes.

La justice, qui s'intéresse au rôle joué par Continental dans la fourniture de composants de moteur, a demandé une perquisition dans les bureaux de l'équipementier à Hanovre, Ratisbonne, Wolfsburg, Gifhorn, Berlin, Francfort et Nuremberg, a précisé un porte-parole du parquet de Hanovre. Soixante-seize policiers et quatre procureurs ont été mobilisés dans le cadre de ces perquisitions.

"Nous enquêtons sur des salariés de Continental, soupçonnés d'avoir encouragé la fraude et d'avoir fourni de faux documents", a déclaré à Reuters le procureur Oliver Eisenhauer, ajoutant que sept ingénieurs et deux chefs de projet figurent parmi les suspects. Deux dirigeants et un responsable de la conformité ont décidé de coopérer dans le cadre de cette enquête, a-t-il noté.

Dans un communiqué, Continental a indiqué que plusieurs de ses bureaux avaient été perquisitionnés et que le groupe coopérait avec les autorités, sans plus de commentaire.

Un porte-parole de Volkswagen a déclaré pour sa part que le constructeur automobile coopérait dans cette enquête en qualité de témoin, le groupe automobile ayant conclu en mai un accord avec le parquet de Brunswick.

Le bureau du procureur de Hanovre a déclaré que l'enquête visant Continental était une extension des enquêtes précédentes contre Audi et VW.

Volkswagen a reconnu en septembre 2015 avoir eu recours à un logiciel de manipulation des émissions polluantes de ses moteurs diesel pour fausser les tests aux Etats-Unis.

(Jan Schwartz et Edward Taylor; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

Euronext Paris -2.79%
XETRA +0.04%
XETRA -1.80%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • passamo2
    01 juillet17:05

    La Deutche "QUALITE".

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer