Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Airbus révise fortement à la hausse ses objectifs après un S1 solide
information fournie par Reuters29/07/2021 à 08:32

AIRBUS RÉVISE FORTEMENT À LA HAUSSE SES OBJECTIFS APRÈS UN S1 SOLIDE

AIRBUS RÉVISE FORTEMENT À LA HAUSSE SES OBJECTIFS APRÈS UN S1 SOLIDE

PARIS (Reuters) - Airbus a révisé jeudi nettement à la hausse ses objectifs 2021 de livraisons et de bénéfices après avoir enregistré de solides résultats au premier semestre de l'année.

Le premier constructeur aéronautique mondial, qui entend désormais livrer 600 appareils commerciaux en 2021, a doublé sa prévision de résultat opérationnel (Ebit) ajusté à 4 milliards d'euros et s'attend à dégager un flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions et financements-clients de 2 milliards d'euros.

Il prévoyait auparavant de livrer 566 appareils comme l'année précédente, un résultat opérationnel de deux milliards d'euros et un flux de trésorerie à l'équilibre.

Grâce à ses divisions d'aviation commerciale et d'hélicoptères, Airbus a enregistré un bénéfice d'exploitation de 2,009 milliards d'euros au deuxième trimestre, contre une perte de 1,23 milliard un an plus tôt, alors que son chiffre d'affaires a augmenté de 70% pour atteindre 14,177 milliards.

Au premier semestre, Airbus a enregistré un bénéfice d'exploitation de 2,703 milliards d'euros, dépassant ainsi son objectif annuel précédent.

Les analystes attendaient en moyenne 1,586 milliard d'euros de bénéfice d'exploitation sur un chiffre d'affaires de 13,996 milliards d'euros au deuxième trimestre, selon un consensus établi par la société.

"Nous sommes donc en mesure de relever nos prévisions 2021, en dépit du contexte toujours imprévisible", a déclaré le président exécutif d'Airbus, Guillaume Faury, dans un communiqué à propos des résultats de mi-année.

"Nous veillons à présent à assurer la montée en cadence de la famille A320 tout en transformant notre organisation industrielle", a-t-il souligné.

Airbus a également annoncé le lancement d'une version cargo de son avion de transport de passagers A350, afin de mettre un terme à la domination de son rival Boeing sur le marché du fret aérien, dopé par la croissance effrénée du commerce en ligne pendant la pandémie.

(Reportage Tim Hepher, version française Jean-Michel Bélot, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

Euronext Paris +1.24%

2 commentaires

  • 29 juillet11:55

    Il faudra circonscrire la bagnole "thermique" en 2035, mais laisser nos dirigeants circuler dans des avions réservés "hors péquin moyen" ... La C3C et la cloche Emmanuel devraient sonner à faire s'écrouler un CLOCHER !!!


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.