1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Air Liquide dopé par Airgas et des économies de coûts
Reuters25/10/2016 à 09:41

AIR LIQUIDE PUBLIE UN CHIFFRE D'AFFAIRES PROCHE DU CONSENSUS

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Air Liquide a publié mardi un chiffre d'affaires proche du consensus, soutenu par les synergies de l'américain Airgas racheté l'an dernier, des économies de coûts et le dynamisme des pays émergents, Chine en tête.

Ces résultats sont salués en Bourse, où le titre gagne plus de 1% à 93,77 euros en début de séance à Paris, parmi les plus fortes progressions de l'indice CAC 40 (+0,12%).

Airgas a pour la première fois contribué à la performance du groupe sur la totalité d'un trimestre, Air Liquide commençant à bénéficier des synergies de ce rachat qui a fait de lui le numéro du secteur des gaz industriels aux Etats Unis.

Air Liquide précise dans un communiqué que l'ensemble des synergies de cette acquisition, attendues à plus de 300 millions de dollars, devraient être réalisées en 2 ans et demi au lieu de trois ans initialement prévus.

Depuis le début de l'année, Air Liquide a aussi profité de la poursuite de ses réductions de coûts, qui se montent à plus de 250 millions d'euros à fin septembre, en ligne avec l'objectif de plus de 250 millions d'euros fixé sur l'année.

Au total, le chiffre d'affaire trimestriel est en hausse de 23,9% en données publiées et de 26,8% hors changes et énergie. Mais il est en repli de 1,1% à données comparables (hors effets de change, d'énergie et de périmètre).

Il ressort à 5.077 millions d'euros, à comparer à un consensus Inquiry Financial réalisé pour Thomson Reuters de 5.120 millions.

Le chiffre d'affaires de la branche "Gaz et Services" a atteint 4.783 millions d'euros (consensus de 4.792 millions), en progression de +29,9% en variation publiée et de +33,1% hors effets de change et d’énergie. En excluant le périmètre Airgas, la croissance comparable est de +2,0%.

Dans ce pôle, les ventes engrangées dans les pays émergents sont en augmentation de 6,7% en données comparables.

"C'est aujourd'hui une nouvelle phase qui débute avec pour priorités la réalisation des synergies d'Airas (..) et la poursuite de la mise en oeuvre de notre plan d'entreprise NAOS", déclare Benoît Potier, le PDG d'Air Liquide, cité dans le communiqué.

"Les investissements en cours de réalisation, qui s'élèvent à 2,2 milliards d'euros, et les innovations vont contribuer à la croissance des prochaines années."

Pour 2016, Air Liquide confirme prévoir une croissance à la fois du résultat net et du bénéfice par action malgré l'effet dilution de l'augmentation de capital lancée pour financer l'achat d'Airas.

Dans le cadre de son plan NAOS 2016-2020, Air liquide prévoit de réaliser une croissance annuelle moyenne de son chiffre d'affaires de 6% à 8% incluant l'effet périmètre lié à la consolidation d'Airas.

Il vise en outre une rentabilité des capitaux employés (ROC) supérieure à 10% "dans 5 à 6 ans". Le maintien de sa notation SVP dans la 'catégorie A' "reste une priorité".

Ce plan prévoit des économies de coûts de plus de 300 millions d'euros en moyenne par an.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Valeurs associées

+1.54%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • neutro
    25 octobre10:24

    D'accord pour l'intérêt à porter à cette société, par contre l'intérêt de l'hydrogène est un leurre, les 2 moyens de production sont l'électrolyse (donc des kWh...EDF) et l'extraction à partir du pétrole...bref comme énergie d'avenir, c'est plutôt raté!

    Signaler un abus

  • T20
    25 octobre10:02

    Le numéro " n " ??? du secteur

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer