Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Affaire Navalny-Merkel n'exclut pas de retirer son soutien à Nord Stream 2
Reuters07/09/2020 à 13:26

BERLIN, 7 septembre (Reuters) - Angela Merkel n'exclut pas la possibilité de sanctions concernant le projet de gazoduc Nord Stream 2 en réponse à l'empoisonnement présumé de l'opposant russe Alexeï Navalny, a déclaré lundi le porte-parole de la chancelière allemande.

"La chancelière partage l'opinion du ministre des Affaires étrangères", a répondu Steffen Seibert après avoir été interrogé sur l'ultimatum posé par Heiko Maas.

Le ministre des Affaires étrangères allemand a demandé l'aide de la Russie pour faire la lumière sur l'affaire Navalny, ajoutant que, dans le cas contraire, l'Allemagne serait obligée de retirer son soutien au projet Nord Stream 2, qui doit acheminer du gaz de la Russie vers l'Europe.

(Andreas Rinke; Version française Laura Marchioro, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

Euronext Paris -0.51%
XETRA -0.73%
XETRA -0.59%
OTCBB 0.00%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • m.patric
    07 septembre15:42

    Bizarre tout cela, et puis comme cela ( était voulu ) finalement les Etats-Unis de Misteur TRUMP auront raison, mort au projet Nord Steam 2 et ouvrons nos vannes au gaz ( extrêmement VERT ) made in USA !Après Alstom repris par GE qui nous met sous la coupe des USA pour nos turbines , nous sommes en pleine (in)dépendance énergétique.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer