Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Aéroports parisiens : augmentation de la fréquentation de 4,7% sur un an en février
information fournie par Boursorama avec Media Services 19/03/2024 à 12:15

( AFP / ERIC PIERMONT )

( AFP / ERIC PIERMONT )

Les chiffres auraient été plus importants sans l'expérimentation programmée d'un nouveau système de trafic aérien dans le nord de la France, affirme le groupe ADP.

Ils retrouvent 96,4% des passagers de 2019. Les aéroports parisiens ont vu leur fréquentation augmenter en février de 4,7% sur un an, malgré une réduction programmée des capacités du contrôle aérien, a annoncé lundi 18 mars leur gestionnaire. Paris-Charles-de-Gaulle (CDG), au nord de la capitale, a accueilli 6,9% de voyageurs de plus qu'en février 2023, mais la hausse n'a été que de 0,3% à Paris-Orly, pour un total de 7,02 millions d'usagers le mois dernier, a indiqué le Groupe ADP dans son bilan mensuel.

Ces chiffres auraient été plus importants sans l'expérimentation programmée d'un nouveau système de trafic aérien dans le nord de la France, qui selon ADP "a conduit à des réductions des programmes des vols entre le 9 janvier 2024 et le 14 février 2024. La carence de trafic qui en découle est estimée à environ 350.000 passagers en février 2024" et environ un million depuis le début de l'année, une période toutefois creuse et moins significative que la saison estivale pour le secteur. Le taux de reprise par rapport à 2019, dernière année pleine avant la crise sanitaire du Covid-19 qui avait amputé le trafic des aéroports parisiens de deux tiers en 2020, s'est établi à 93,1% lors des deux premiers mois de l'année, à peine mieux que sur l'ensemble de 2023 (92,3%).

La fréquentation des lignes pour les liaisons avec l'Afrique à 109,6% des niveaux de janvier-février 2019

Ce ratio agrège des tendances très contrastées. Ainsi, la fréquentation des lignes en France métropolitaine n'évolue-t-elle qu'à 70,2% des niveaux de 2019 depuis le début de l'année 2024, alors que ce chiffre est de 103,8% pour les liaisons avec les territoires d'Outre-mer. D'autres faisceaux font encore mieux, comme l'Afrique (109,6% des niveaux de janvier-février 2019) et l'Amérique du Nord (107,3%). L'Asie-Pacifique comble peu à peu le retard qu'elle accusait depuis la sortie de crise sanitaire, à 84,1%, devant l'Amérique latine (80,7%).

Le Groupe ADP, dont l’État est actionnaire à 50,6%, gère aussi, directement ou via des partenaires ou des filiales, près d'une trentaine d'aéroports dans le monde, d'Amman à Almaty en passant par Goa (Inde) et Santiago du Chili. Sur ce périmètre, il a déjà dépassé son trafic passagers de 2019, que ce soit le mois dernier (109,1%) ou sur les deux premiers mois de l'année (105,3%). ADP a annoncé en février avoir réalisé en 2023 un bénéfice net pour la deuxième année de suite, à 631 millions d'euros, en nette hausse (+22,2%) par rapport à 2022.

Valeurs associées

ADP
116,90 EUR Euronext Paris -0,76%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.