Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Adecco voit une demande toujours robuste dans l'intérim
information fournie par Reuters09/08/2018 à 11:43

    * Bénéfice en recul de 11% au 2e trimestre, croissance
ralentie
    * Les incertitudes géopolitiques favorisent l'intérim, dit
Adecco
    * Le titre en baisse de 2,5% à Zurich

 (Actualisé avec citations d'Adecco, cours de Bourse)
    ZURICH, 9 août (Reuters) - Les tensions commerciales
internationales et le ralentissement de la croissance économique
n'ont pas encore d'effet sur la demande de travail intérimaire,
a déclaré jeudi Adecco  ADEN.S .
    Le groupe suisse, numéro un mondial du travail temporaire, a
fait état d'un ralentissement de la croissance de son chiffre
d'affaires au deuxième trimestre mais assure que les employeurs
continuent d'embaucher.
    Les craintes de guerre commerciale avec les Etats-Unis ont
contribué à ramener la croissance européenne à 2,1% au deuxième
trimestre en rythme annuel, contre 2,5% sur les trois premiers
mois de l'année.
    "Dans l'intérim il y a eu une légère décélération en Europe
mais les données macroéconomiques restent solides et il n'y a
pas eu de modification dans le comportement de nos clients", a
déclaré à Reuters le directeur général d'Adecco, Alain Dehaze.
    "On n'observe pas de réticence chez les employeurs".
     Adecco a fait état d'un bénéfice net en baisse de 11% à 170
millions d'euros au deuxième trimestre, à comparer à un
consensus de 173 millions établi par Reuters à partir des
estimations de six analystes.
    La croissance du chiffre d'affaires, ajustée des taux de
change, acquisitions et jours ouvrés, a ralenti à 4% contre 6%
sur les trois premiers mois de l'année et elle s'est maintenue à
ce niveau en juin-juillet.
    La croissance a décéléré en France, principal marché
d'Adecco qui y réalise près du quart de son chiffre d'affaires,
mais aussi dans les pays du Benelux, en Italie et dans les pays
nordiques.
    Les principaux concurrents d'Adecco, le néerlandais Randstad
 RAND.AS  et l'américain ManpowerGroup  MAN.N , ont aussi fait
état d'un ralentissement de leur croissance au deuxième
trimestre. 
    Aux Etats-Unis en revanche, la croissance est repartie à la
hausse.
    Alain Dehaze, en poste depuis 2015, a souligné que les
incertitudes économiques favorisaient l'intérim. "Le travail
temporaire est un excellent moyen de faire avec cet
environnement géopolitique", a-t-il dit.
    Adecco a avancé au troisième trimestre un rachat d'actions
de 150 millions d'euros prévu à l'origine en fin d'année.
    L'action cédait 2,50% à 59,18 francs suisses vers la fin de
matinée sur le marché suisse.

 (John Revill, Véronique Tison pour le service français)
 

Valeurs associées

Euronext Amsterdam +1.12%
Swiss EBS Stocks +1.22%
NYSE +1.94%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.