1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actions européennes : savoir discerner les opportunités dans un contexte peu favorable
Partenaire21/06/2019 à 17:20

"Le contexte politique au sein de certaines des principales économies européennes reste sous tension, que ce soit en raison de La Liga en Italie, du Brexit au Royaume-Uni ou des gilets jaunes en France. (crédit : Leewarrioir / Pixabay)

Pour Franz Weis, Responsable de l'équipe d'investissement dédiée aux actions européennes chez COMGEST, il faut investir dans des sociétés offrant une bonne lisibilité sur leurs perspectives de croissance à long terme. interview.

Quelle est la situation actuelle sur les marchés boursiers européens ?
Les marchés européens ont poursuivi leur tendance haussière, portés par l'action favorable des banques centrales en Europe et à l'étranger. La BCE a annoncé une série de mesures accommodantes, tandis qu'aux Etats-Unis, la Réserve fédérale a annoncé qu'elle marquerait une pause avant de procéder à un resserrement monétaire supplémentaire. Les mouvements répondent à une activité économique ralentie à l'échelon mondial, notamment en Europe. L'OCDE a abaissé sa prévision de croissance mondiale pour 2019 à 3,3% (contre 3,5% auparavant), les baisses les plus draconiennes concernant la zone euro, laquelle devrait désormais croître de seulement 1% (contre 1,8% auparavant). Dans le même temps, le contexte politique au sein de certaines des principales économies européennes reste sous tension, que ce soit en raison de La Liga en Italie, du Brexit au Royaume-Uni ou des gilets jaunes en France. L'environnement politique et économique européen reste hautement incertain. Avec un PER de 13,7x, le marché ne semble pas très attrayant, compte tenu du contexte de croissance fragile.

D'après vous, quelles seront les conséquences sur l'Europe du Brexit de novembre ?
L'élément structurant de notre approche d'investissement repose sur la croissance auto-entretenue que nous attendons de nos sociétés au-delà de l'évolution capricieuse du cadre politique et même, dans une plus large mesure, du cycle économique. Nous éliminons simplement tout bruit de fond politique lorsque nous prenons des décisions d'investissement: la saga du Brexit en est un exemple. Vous pouvez trouver de nombreux générateurs de croissance solide à long terme tels que Halma, Kingspan ou Experian qui réalisent une bonne partie de leur activité au Royaume-Uni et qui continuent néanmoins de croître. C'est exactement ce que nous attendons de nos sociétés de croissance de qualité.

Quels sont actuellement les domaines montrant le plus fort potentiel de croissance en Europe ? Pour quelles raisons ?
Notre style de gestion axé sur la croissance de qualité nous amène à investir dans des sociétés offrant une bonne visibilité sur leur croissance à long terme. Nous évitons ainsi les banques ou les assureurs européens et préférons les sociétés présentes dans la santé, les technologies de l'information et la consommation, dans la mesure où le vieillissement de la population, la croissance de la consommation dans les pays émergents, l'amélioration de la productivité, la fintech et le commerce électronique représentent des moteurs de croissance importants.

Quels sont les critères utilisés pour sélectionner les sociétés incluses dans le portefeuille ?
Nous recherchons des barrières à l'entrée solides et une croissance dynamique, une visibilité sur les rendements associée à une croissance de longue durée. Un bon investissement est un marathon et non un sprint. Nous construisons des portefeuilles concentrés car nous ne voulons pas diluer nos meilleures idées. Les barrières à l'entrée peuvent reposer sur une forte innovation, une marque ou une propriété intellectuelle, par exemple. Un seuil de croissance des BPA d'au moins 10% par an sur une période de 5 ans, un rendement des capitaux propres (RoE) de plus de 10%, ainsi qu'une forte génération de free cash flow disponible représentent les critères financiers déterminant ce que nous recherchons. Les critères ESG nous permettent de mieux saisir les risques à long terme d'une société, les enjeux extra-financiers se transformant tôt ou tard en enjeux financiers. Nous intégrons ainsi l'approche ESG à notre processus d'investissement.

Quelles sont, selon vous, les sociétés les plus intéressantes ? Pourquoi ?
Il y a de nombreuses sociétés dont nous pourrions parler. Que ce soit Amadeus IT dans les systèmes informatiques et systèmes de réservation des lignes aériennes, hôtels et aéroports, que ce soit Straumann dans les implants dentaires et les solutions esthétiques, ou LVMH dans le luxe, Coloplast dans le soin des stomies ou bien Heineken, tout simplement dans la bière. Toutes ces sociétés ont une capacité reconnue à générer une croissance à deux chiffres, de manière profitable et respectueuse des actionnaires minoritaires, car elles innovent et se développent géographiquement. Il suffit de regarder Straumann, l'exemple parfait d'une société dont les moteurs de croissance spécifiques n'ont rien à voir avec les scénarios macro. Si Straumann est déjà leader mondial sur le marché des implants dentaires premium, le groupe augmente sa présence sur le marché des implants à prix plus réduits, qui affiche une croissance plus rapide et il se développe rapidement sur les marchés émergents, dont la croissance est également très forte. L'acquisition récente de Clear Correct permet également à Straumann de se positionner sur le segment de niche de l'orthodontie qui profite d'une croissance supérieure à 25%, sachant que Straumann pourra faire encore mieux que cela, en exploitant sa présence mondiale. Nous nous attendons ainsi à ce que Straumann continue de générer une croissance organique à deux chiffres de son chiffre d'affaires sur les cinq prochaines années, bien supérieure à celle du marché des implants et, assurément, à la moyenne des sociétés européennes.

Valeurs associées

Euronext Amsterdam 0.00%
Euronext Paris +0.03%
XETRA +1.33%
Swiss EBS Stocks -0.47%
Sibe +0.48%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer