1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

À suivre cette semaine : la Chine sera de retour dans le giron des investisseurs

Boursorama21/09/2015 à 11:25

Cette semaine, l'industrie chinoise pourrait remettre le feu aux poudres.

Après une semaine tendue face à l’indécision de la Fed sur ses taux, les investisseurs seront de nouveau attentifs à l'industrie chinoise mercredi. À ceci s’ajoutera l’activité en zone euro, l’indice Ifo en Allemagne, et la croissance américaine du T2 en version finale.

Malgré l’absence d’indicateurs économiques majeurs lundi 21 septembre, la suite de la semaine sera chargée en publications. La Chine reviendra sur le devant de la scène avec la publication du PMI manufacturier chinois mercredi, traduisant l’évolution de l’activité industrielle du mois écoulé. Attention aux effets d’une nouvelle mauvaise surprise ! A contrario, un indice PMI meilleur qu’attendu pourrait entraîner un net rebond des marchés en libérant quelque peu les investisseurs de leurs doutes sur l’économie de l’Empire du Milieu. Relire à ce sujet notre article : Peut-on connaître la véritable croissance de la Chine ? (Aurel BGC).

Les principaux éléments surveillés cette semaine seront les suivants :

Mardi 22 septembre

15h : Etats-Unis : indice FHFA des prix de m’immobilier.

Mercredi 23 septembre

3h45 : Chine : indice PMI manufacturier (à dominante industrielle) de septembre. Statistique potentiellement très influente sur les marchés : les dernières publications du PMI manufacturier chinois avaient entraîné d’importants mouvements baissiers cet été. À noter que le courtier Aurel BGC avait pourtant récemment relativisé l’utilité de cet indicateur pour essayer d’y voir plus clair vis-à-vis de l’économie chinoise.

8h45 : France : estimation définitive du PIB du second semestre. Dans la précédente estimation, le PIB français du T2 n’avait pas évolué par rapport au T1 (croissance de 0%).

9h-10h : zone euro : indices PMI (indicateurs d’activité) pour l’ensemble des pays de la zone euro. Les PMI allemands seront les plus regardés.

15h45 : Etats-Unis : indice flash PMI manufacturier américain.

16h30 : Etats-Unis : statistiques hebdomadaires des stocks de pétrole américains.

Jeudi 24 septembre

8h : Allemagne : indice de confiance des consommateurs.

10h : Allemagne : indice Ifo (« climat des affaires »).

14h30 : Etats-Unis : commandes de biens durables et inscriptions hebdomadaires au chômage.

16h : Etats-Unis : ventes de logements neufs.

18h : France : chiffres hebdomadaires du chômage.

Etats-Unis : la présidente de la Fed, Janet Yellen, donnera un discours à l’université du Massachussetts. Les investisseurs resteront attentifs aux propos qui seront tenus, suite à la décision de la Fed de ne pas relever ses taux la semaine dernière.

Vendredi 25 septembre

14h30 : Etats-Unis : estimation définitive du PIB américain du T2.

15h45 : Etats-Unis : indice flash PMI des services américains.

16h : Etats-Unis : indice de confiance des consommateurs publié par l’université du Michigan.

X. Bargue

Vous pouvez consulter le calendrier complet des statistiques et résultats de la semaine sur Boursorama.

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7997320
    21 septembre12:17

    OUI, messieurs, en attendant ce sont nos entreprises qui trinquent, qui partent sous d'autre gouvernance.......parce qu'elles ne sont pas aimées de nos dirigeants et surtout qu'elles sont trop taxées == moins compétitives.

    Signaler un abus

  • loco93
    21 septembre12:01

    @M736: En attendant, ce sont les américains qui raflent tout

    Signaler un abus

  • M7361806
    21 septembre11:52

    S'ils ne vendent pas cher , ils vont racheter nos entreprises à vil prix !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

117.085 -16.47%
4806.2 +1.35%
1.13214 +0.01%
60.62 +1.35%
1.967 +8.67%

Les Risques en Bourse

Fermer