Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

À l'heure où la balançoire à bascule se stabilise, il est temps de maximiser la diversification
information fournie par Reuters 21/12/2023 à 21:49

(Refonte pour montrer des exemples d'actions incluses dans les "Sept Magnifiques")

*

Les principaux indices américains progressent légèrement: Nasdaq en hausse de ~0,4%

*

Les services de communication sont en tête des secteurs gagnants du S&P 500; les produits de base sont les moins performants

*

Le dollar est en hausse; le bitcoin progresse de 3%; l'or et le pétrole brut reculent

*

Le rendement du Trésor américain à 10 ans chute à ~3,89%

par Chuck Mikolajczak

21 décembre - Bienvenue sur le site de la couverture en temps réel des marchés par les journalistes de Reuters. Vous pouvez nous faire part de vos réflexions à l'adresse suivante

ALORS QUE LA BALANÇOIRE À BASCULE SE STABILISE, IL EST TEMPS DE MAXIMISER LA DIVERSIFICATION

En 2023, le S&P 500 .SPX a progressé de plus de 24 % jusqu'à présent, mais une grande partie de ces gains a été concentrée sur un petit nombre d'actions, connues sous le nom de "Magnificent Seven". Selon Richard Bernstein Advisors, il y aura l'année prochaine une chance unique de tirer parti de cette vision myope des investisseurs.

Dans ses perspectives pour 2024 , RBA note que 2023 "entrera probablement dans l'histoire comme une année de spéculation extrême", citant la performance étonnante des Sept Magnifiques, tels que Nvidia NVDA.O et Meta Platforms

META.O , même si leurs "fondamentaux et leurs perspectives de croissance n'étaient pas si uniques que cela."

En outre, les crypto-monnaies ont bondi, le bitcoin BTC= ayant augmenté de plus de 160 % cette année dans ce que la RBA considère comme un autre exemple de spéculation agressive.

Ainsi, la société voit une grande opportunité pour les investisseurs désireux de se diversifier l'année prochaine, car "l'idée qu'il n'y a que sept opportunités de croissance sur l'ensemble du marché mondial des actions est catégoriquement fausse, et nos portefeuilles embrassent pleinement le large éventail d'investissements attrayants que les investisseurs semblent ignorer."

Dans une interview accordée à Reuters, Richard Bernstein, directeur général et directeur des investissements, a déclaré que si l'année 2023 était une année spéculative, d'autres opportunités de croissance ont été manquées.

"Pensez aux marchés comme à une balançoire et d'un côté de la balançoire, vous avez les Sept Magnifiques, et de l'autre côté de la balançoire, vous avez tout le reste du marché mondial des actions. Et nous posons en quelque sorte la question rhétorique suivante: "N'y a-t-il vraiment que sept histoires de croissance dans le monde entier?"

M. Bernstein compare l'année 2023 à la bulle technologique du début du siècle, dans laquelle les actions qui ont connu des hausses spectaculaires dans les secteurs de la technologie, des médias et des télécommunications ont ensuite chuté, tandis que le S&P 500 s'est effondré pendant une dizaine d'années, mais "des secteurs tels que l'énergie et les marchés émergents ont connu une forte hausse"

Bernstein estime donc que cette décennie pourrait se répéter et que les Sept Magnifiques seraient nettement moins performants "mais que d'autres secteurs, industries, pays et thèmes d'investissement qui sont actuellement ignorés pourraient présenter d'excellentes opportunités"

La RBA est optimiste à l'égard des petites capitalisations américaines, des valeurs cycliques américaines telles que l'énergie, les matériaux et les produits industriels, ainsi que des marchés non américains et des marchés émergents. Les produits industriels pourraient bénéficier de la mondialisation des contrats qui devient un thème d'investissement à long terme.

En ce qui concerne les perspectives de la politique de la Fed, Dan Suzuki, directeur adjoint des investissements, a déclaré que "la meilleure indication de ce que la Fed va faire est de se concentrer sur l'évolution de la croissance"

"Il y a eu des surprises résistantes à la hausse, donc dans cet environnement, il n'est pas logique de voir ces grandes réductions. Si cela change, les perspectives de la Fed devraient changer."

(Chuck Mikolajczak)

*****

POUR LES AUTRES POSTS DE MERCREDI SUR LES MARCHÉS EN DIRECT:

LA FEUILLE DE ROUTE POUR UNE BAISSE DES TAUX - CLIQUEZ ICI

LES DONNÉES SUR LA CONFIANCE DES CONSOMMATEURS, LES VENTES DE MAISONS EXISTANTES, ET AUTRES - CLIQUEZ ICI

LES ACTIONS AMÉRICAINES ONT PEU CHANGÉ DANS LES PREMIERS ÉCHANGES - CLIQUEZ ICI

L'AMPLEUR DU MARCHÉ EST EN MARCHE, MAIS PAS SANS OBSTACLES - CLIQUEZ ICI

L'ANNÉE PROCHAINE, LES ACTIONS EUROPÉENNES POURRAIENT BATTRE LES ETATS-UNIS EN TERMES DE RENDEMENT - PICTET - CLIQUEZ ICI

LE STOXX PLONGE, L'ARGENX SE DÉGRADE, LONDRES BRILLE - CLIQUEZ ICI

L'INFLATION AU ROYAUME-UNI STIMULE LES FUTURES DU FTSE - CLIQUEZ ICI

LES SIGNAUX POLITIQUES DOVISH MAINTIENNENT LES ACTIONS À LA HAUSSE - CLIQUEZ ICI

Valeurs associées

17 688.88 Pts Index Ex +0.12%
38 589.16 Pts Index Ex -0.15%
5 431.60 Pts CBOE -0.04%
0.00 Pts Euronext Paris 0.00%
499.02 Pts DJ STOXX -1.88%
511.05 Pts DJ STOXX -0.97%
4.35 Rates -1.86%
66 211.89 USD NEXC -1.70%
Or
2 331.70 USD Six - Forex 1 +0.37%
504.16 USD NASDAQ +0.01%
131.88 USD NASDAQ +1.75%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Cette analyse a été élaborée par Reuters et diffusée par BOURSORAMA le 21/12/2023 à 21:49:26.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.