Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

5 atouts des ETF
information fournie par Café de la Bourse29/09/2021 à 10:59

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

Les trackers représentent, pour les particuliers qui souhaitent se positionner sur les marchés boursiers, une alternative très avantageuse aux titres vifs et fonds traditionnels gérés activement. Et les investisseurs l'ont bien compris ! Au premier semestre 2021, les fonds indiciels cotés (ETF) et les produits indiciels cotés (ETP) représentaient, selon le cabinet londonien ETFGI, 9 350 milliards de dollars. Les encours ont triplé depuis fin juin 2018 et même quadruplé depuis 2013 selon la même source. Il faut dire que les nombreux atouts de ce type d'investissement ont de quoi séduire les investisseurs.

La performance attractive de la gestion passive

D'abord, ce qui séduit souvent en premier lieu l'investisseur avec les fonds indiciels cotés, c'est la performance attractive de la gestion passive qui s'avère bien souvent supérieure à la gestion active. Rappelons qu'un ETF est un fonds coté en Bourse qui réplique la performance d'un indice donné (par exemple le CAC 40) et suit donc fidèlement les variations de cours du sous-jacent. Ainsi, si le CAC 40 enregistre une hausse de 3 %, l'ETF affichera lui aussi une hausse de 3 %. Il ne cherche donc pas à faire mieux que son sous-jacent dont il se contente de répliquer les fluctuations, contrairement à un fonds géré activement dont le travail et l'ambition du gérant sera de battre son indice de référence en sélectionnant minutieusement les titres et en déterminant quels sont les meilleurs moments pour les acheter et les vendre.

En théorie, la gestion active devrait donc être plus rémunératrice que la gestion passive. Sauf, qu'il n'en est rien ! Pour preuve, sur les 10 dernières années, moins de 2 % des gérants d'actions internationales battent leur indice de référence si l'on en croit le baromètre Actif / Passif de Lyxor de mars 2021.

Les frais ultra-compétitifs de ces produits

De plus, les fonds gérés activement affichent souvent des frais relativement élevés qui viennent rogner d'autant la performance du fonds alors que les ETF affichent eux des frais de gestion annuels très raisonnables. Ainsi, selon Good Value For Money, les frais de gestion annuels pour les ETF d'actions internationales s'élèvent à 0,39 % en moyenne au 22 juillet 2020, tandis que les frais des fonds traditionnels sont eux supérieurs à 2,05 % en moyenne. Notez aussi qu'il n'y a pas de droit d'entrée à régler pour les ETF contrairement à certains OPCVM classiques.

Soulignons également le fait que les ETF permettent de diversifier aisément son portefeuille à moindre coût et avec un montant d'investissement relativement faible. Reprenons notre exemple d'un ETF basé sur l'indice CAC 40. En achetant un ETF Cac 40 une soixantaine d'euros, vous êtes positionnés sur l'ensemble des valeurs du CAC 40. Si vous deviez en revanche acheter toutes les valeurs du CAC 40, la facture serait autrement plus salée (6 000 euros environ). En outre, acheter un ETF CAC 40 permet de passer un seul ordre de Bourse et non 40, ce qui potentiellement diminue considérablement le montant des frais de courtage.

L'accessibilité sur tous types de supports

Les ETF sont des produits simples, faciles à comprendre et transparent qui s'échangent comme une action durant les heures d'ouverture des marchés. Il est possible de les loger sur de nombreux supports comme l'assurance-vie, le plan épargne retraite (PER), le compte-titres ordinaire (CTO) ou encore sur un plan épargne en actions (PEA).

D'ailleurs, les ETF constituent un moyen avantageux de se positionner sur les marchés actions étrangers depuis un PEA. En effet, ces derniers sont éligibles à cette enveloppe présentant des avantages fiscaux indéniables (exonération de l'impôt sur les plus-values au-delà de 5 ans de détention du plan) du moment que la société qui les émet a son siège social situé en Union Européenne.

La diversité des sous-jacents possibles

Les ETF sont des fonds indiciels cotés qui permettent d'investir sur une multitude de sous-jacents. En effet, ils ne se limitent pas aux grands indices boursiers mondiaux comme le S&P 500, le Dow Jones, le MSCI World, le Dax, le Nikkei ou le CAC 40. Les ETF permettent en effet aussi de répliquer des indices sectoriel (ETF sur les valeurs bancaires ou pharmaceutiques ou encore sur la Tech par exemple), mais aussi le marché obligataire.

Investir dans un ETF, c'est investir dans un panier de valeurs et diversifier son portefeuille. Il devient aisé de bâtir une diversification numéraire, sectorielle et géographique en quelques transactions seulement.

La mise en place de stratégies d'investissement sophistiquées

Enfin, avec les ETF Smart Beat, il est aussi possible de se servir des ETF pour mettre en place des stratégies d'investissement sophistiquées avec des ETF intelligents multifactoriels qui fonctionnent un peu à la manière d'un gérant humain comme par exemple Invesco Euro Stoxx High Dividend Low Volatility qui s'appuie sur le double critère d'un dividende régulier et d'un cours de Bourse peu volatil.

Les ETF peuvent aussi servir à se construire un portefeuille actions diversifié sur une thématique précise que l'on aura identifiée comme particulièrement porteuse. On peut par exemple penser à l'ETF ETF Lyxor New Energy sur le thème de la transition énergétique ou encore à l'ETF SPDR US Consumer Discretionary Select Sector sur le thème de la reprise de la consommation mondiale avec la fin progressive de la pandémie.

2 commentaires

  • 11 octobre14:46

    J'avoue que pour les investisseurs lambda (dont je suis) je ne comprends meme pas pourquoi les gens vont sur autre chose que des trackers type Nasdaq, DJ ou S&P500.


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.