Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Turquie interdit les paiements en cryptomonnaies, le bitcoin baisse
Reuters16/04/2021 à 14:35

LA TURQUIE INTERDIT LES PAIEMENTS EN CRYPTOMONNAIES, LE BITCOIN BAISSE

LA TURQUIE INTERDIT LES PAIEMENTS EN CRYPTOMONNAIES, LE BITCOIN BAISSE

par Ece Toksabay

ANKARA (Reuters) - Le bitcoin perdait plus de 4% vendredi après l'annonce par la banque centrale de Turquie de l'interdiction d'utiliser des cryptomonnaies pour régler des achats, justifiée selon elle par des risques de dommages "irréparables".

Cette décision publiée au Journal officiel risque d'interrompre brutalement l'essor du marché local des crypto-actifs, qui s'est accéléré ces derniers mois avec la hausse rapide du prix du bitcoin, perçu en Turquie comme un instrument de protection contre une inflation à deux chiffres et la dépréciation de la livre turque.

Les volumes de transactions en bitcoin dans le pays ont représenté 218 milliards de livres (22,6 milliards d'euros) entre début février et le 24 mars selon les données du cabinet d'études spécialisé américain Chainalysis.

Le cours du bitcoin reculait de 4,16% à 60.608,52 dollars vers 11h45 GMT sur la plate-forme de transactions Bitstamp tandis que l'ethereum et le XRP chutaient de plus de 10%.

Dans un communiqué, la banque centrale turque déclare que les actifs utilisant les technologies de registre distribué ne sont "soumis à aucun mécanisme de régulation ou de supervision, ni à une autorité centrale".

"Les fournisseurs de services de paiement ne seront pas en mesure de développer des modèles économiques permettant l'utilisation directe ou indirecte de crypto-actifs pour la fourniture de services de paiement et l'émission de monnaie électronique", ajoute-t-elle.

"Leur utilisation pour des paiements pourrait provoquer des pertes non-recouvrables pour les parties impliquées dans les transactions", poursuit le communiqué.

Le chef de file du CHP, le principal parti d'opposition turc, Kemal Kilicdaroglu, a critiqué cette décision et le fait qu'elle soit annoncée un vendredi en fin de journée, comme cela avait été le cas le mois dernier pour le limogeage du gouverneur de la banque centrale par le président Recep Tayyip Erdogan.

"C'est comme s'ils ne pouvaient pas s'empêcher de faire des bêtises pendant la nuit", a-t-il déclaré sur Twitter.

(Avec Tom Wilson à Londres, version française Marc Angrand)

Valeurs associées

NEXC +3.94%

12 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • LastTrainForHome
    20 avril09:42

    10 ans+3979520.87 % mdr, c'est sur qu'au jeu des probabilités, je ne suis pas matheux mais je pense qu'il y en a nettement plus qu'elle corrige sévèrement. Sachant qu'aucun arbre ne monte jusqu'au ciel.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer