Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Actualités

NATIXIS

4.001 (c) EUR
0.00% 
Ouverture théorique 1.000

FR0000120685 KN

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    4.001

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • capital échangé

    0.00%

  • valorisation

    12 635 MEUR

  • dernier échange

    12.07.21 / 18:30:41

  • limite à la baisse

    0.000

  • limite à la hausse

    0.020

  • rendement estimé 2022

    7.75%

  • PER estimé 2022

    11.17

  • dernier dividende

    0.06 EUR

  • date dernier dividende

    02.06.21

  • Éligibilité

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

événements à venir

événements passés

  • information fournie par 4 nov. 202118:00

    Résultats du 3ème trimestre

Voir plus d'événements Réduire
  • information fournie par Reuters06.05.202019:07

    PARIS (Reuters) - Natixis a fait état mercredi d'une perte nette de 204 millions d'euros au premier trimestre liée à une moins-value sur la cession de ses parts dans l'assureur-crédit Coface et a porté à 193 millions d'euros son coût du risque afin de faire face notamment à son exposition au secteur de l'énergie. Le groupe a cédé en février les 29,5% qui lui restait au capital de Coface au groupe américain Arch Capital, pour un montant évalué à environ 480 millions d'euros

  • information fournie par Reuters06.05.202018:46

    6 mai (Reuters) - NATIXIS SA CNAT.PA : * CHIFFRE D'AFFAIRES NET RETRAITÉ AU T1 EUR 1,75 MDS VERSUS EUR 1,96 MDS IL Y A UN AN * COÛT DU RISQUE SOUS-JACENT AU T1 EUR 193 MLNS, REFLÉTANT UN PROVISIONNEMENT PLUS ÉLEVÉ * RATIO CET1 FULLY LOADED BÂLE 3 DE 11,4% AU 31 MARS 2020 VERSUS 11,3% AU 31 DÉCEMBRE 2019 * LIQUIDITÉ : RATIO LCR >100% AU 31 MARS 2020 * PERTE NETTE PART DU GROUPE (INCLUANT LA CONTRIBUTION NETTE DE COFACE) RETRAITÉE AU T1 EUR 204 MLNS VERSUS PROFIT EUR 764 MLNS IL Y A UN AN * PERTE NETTE D'EXPLOITATION RETRAITÉE AU T1 EUR 26 MLNS VERSUS PROFIT EUR 330 MLNS IL Y A UN AN * VALEUR COMPTABLE PAR ACTION EUR 5,57 AU 31 MARS 2020 * PRÉVOIT DE RÉDUIRE L'OBJECTIF CET1 DE 100 POINTS DE BASE À 10,2% POUR 2020-2021 * IL NOUS A PARU PRÉFÉRABLE DE REPOUSSER L’ANNONCE DE NOTRE PROCHAIN PLAN STRATÉGIQUE À L’HORIZON DE LA FIN 2021 - PDG Texte original sur Eikon ID:nGNE651Ymx Pour plus de détails, cliquez sur CNAT

  • information fournie par Reuters30.04.202014:09
    7

    * Perte nette de €326 mlns au T1 * Chute de 99% des revenus dans le trading actions * Coût du risque multiplié par trois * Défauts de contrepartie de clients hedge funds * Plus forte baisse du CAC 40 (Actualisé avec présentation aux analystes et conférence de presse téléphonique) par Maya Nikolaeva et Matthieu Protard PARIS, 30 avril (Reuters) - Société générale SOGN.PA chute jeudi en Bourse après avoir fait état d'une perte nette de 326 millions d'euros au premier trimestre, affectée par le plongeon des marchés financiers et par une hausse de ses provisions pour risque de crédit, en raison de la crise liée à la pandémie de coronavirus

  • information fournie par Reuters22.04.202014:25
    2

    PARIS, 22 avril (Reuters) - Après avoir anticipé de manière excessive et précipitée un rebond économique rapide et vigoureux, les marchés financiers reviennent à la réalité et doivent se préparer à traverser des turbulences pendant encore plusieurs mois, dit-on chez Natixis Investment Managers. "Le scénario d'une récession profonde mais relativement brève suivie d'une reprise en V qui était largement anticipé récemment encore paraît désormais peu réaliste", a déclaré mercredi David Lafferty, économiste de la société de gestion, lors d'une conférence téléphonique

  • information fournie par Reuters22.04.202009:23

    PARIS (Reuters) - Le Fonds Stratégique de Participations (FSP) a annoncé mercredi avoir porté sa participation dans le capital d'Arkema à 7,75%, devenant ainsi le premier actionnaire du groupe chimique. "La confiance d'un actionnaire de long terme comme le FSP et sa présence à nos côtés est un élément clef renforçant notre capacité à poursuivre notre stratégie de croissance créatrice de valeur et soutenable, centrée sur les matériaux de spécialité", a déclaré dans un communiqué Thierry Le Hénaff, le PDG d'Arkema

  • information fournie par Reuters22.04.202009:06

    PARIS, 22 avril (Reuters) - Le Fonds Stratégique de Participations (FSP) a annoncé mercredi avoir porté sa participation dans le capital d'Arkema AKE.PA à 7,75%, devenant ainsi le premier actionnaire du groupe chimique

  • information fournie par Reuters07.04.202018:26

    (Actualisé avec sources) par Gwénaëlle Barzic et Dominique Vidalon PARIS, 7 avril (Reuters) - Le loueur de voitures Europcar EUCAR.PA , menacé par la chute de ses activités provoquée par la crise du coronavirus, est proche d'un accord avec des banques en vue d'obtenir une nouvelle ligne de liquidités garantie par l'Etat français, ont déclaré à Reuters deux sources au fait des discussions

  • information fournie par Le Revenu01.04.202008:49
    7

    Directeur de la recherche de Natixis et professeur à l'École d'économie de Paris, Patrick Artus a accordé un entretien au Revenu. Dans cette interview, il estime les impacts potentiels de la crise sanitaire liée au coronavirus sur l'économie et analyse l'évolution de la Bourse en cette période inédite

  • information fournie par Reuters30.03.202019:24
    10

    PARIS (Reuters) - L'autorité de tutelle du secteur bancaire en France a invité lundi, conformément aux directives données vendredi par la Banque centrale européenne, les établissements financiers à ne verser aucun dividende avant octobre prochain et à ne prendre aucun engagement pour les exercices 2019 et 2020 en raison de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus. "La préservation des ressources en capital pour pouvoir soutenir l'économie réelle et/ou absorber les pertes devrait être prioritaire à l’heure actuelle sur les distributions de dividendes et les rachats d'actions", déclare l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) dans un communiqué

  • information fournie par Reuters30.03.202017:58
    2

    PARIS, 30 mars (Reuters) - L'autorité de tutelle du secteur bancaire en France a invité lundi, conformément aux directives données vendredi par la Banque centrale européenne, les établissements financiers à ne verser aucun dividende avant octobre prochain et à ne prendre aucun engagement pour les exercices 2019 et 2020 en raison de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus. "La préservation des ressources en capital pour pouvoir soutenir l'économie réelle et/ou absorber les pertes devrait être prioritaire à l’heure actuelle sur les distributions de dividendes et les rachats d'actions", déclare l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) dans un communiqué