1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

XL Airways, en cessation de paiement, demande l'aide d'Air France
Reuters22/09/2019 à 11:22

PARIS (Reuters) - La compagnie aérienne française XL Airways, en cessation de paiement, demande l'aide d'urgence d'Air France dans un communiqué publié dimanche.

Une porte-parole d'Air France n'a pas souhaité faire de commentaire.

"La compagnie XL Airways s'apprête à être placée en redressement judiciaire lundi. Alors que des solutions de sauvetage, passant notamment par un accord entre l'actionnariat actuel et Air France, tel que d'ailleurs négocié au printemps 2018, existent et sont plus que jamais d'actualité", écrit la compagnie low-cost dans un communiqué.

"Nous demandons la tenue d'une réunion dans les toutes prochaines heures, dès (dimanche) matin, entre notre actionnariat, la direction de XL Airways et Air France, sous l'égide de la puissance publique, pour mettre fin à cette situation dramatique et historique dans les meilleures conditions", poursuit le communiqué.

"Air France peut bouger. Le PDG du groupe, Ben Smith, en a le pouvoir. Il doit mettre XL chez Air France", déclare le PDG de la compagnie Laurent Magnin dans les colonnes du Journal du Dimanche, affirmant que la compagnie pourrait devenir le "sniper du groupe Air France sur le low-cost long-courrier".

"Pour redresser la compagnie, nous avons besoin de 35 millions (d'euros)", rappelle encore Laurent Magnin.

XL Airways a annoncé cette semaine sur son site internet qu'elle suspendait toutes ses ventes de billets, à compter de jeudi, en raison de "grandes difficultés financières".

Cette petite compagnie, qui emploie quelque 600 salariés, dessert principalement les Caraïbes, La Réunion et les États-Unis.

(Arthur Connan et Jean-Stéphane Brosse)

Valeurs associées

Euronext Paris -0.24%

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pamelia
    23 septembre07:40

    si une compagnie n'est pas viable........qu'elle coule....où est le problème????

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer