Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Veolia et Suez ont proposé des cessions supplémentaires à l'Union européenne
information fournie par Reuters26/11/2021 à 13:13

PARIS (Reuters) - Veolia a bon espoir d'obtenir mi-décembre le feu vert de la Commission européenne à son projet de racheter son rival Suez après avoir proposé des cessions supplémentaires en plus de la scission prévue d'un ensemble appelé "Nouveau Suez", a-t-on appris de deux sources au fait du dossier.

Ces cessions additionnelles sont d'ampleur limitée et ne remettent pas en cause la logique du rapprochement entre les deux acteurs français de la gestion de l'eau et des déchets, a-t-on dit de mêmes sources.

Les deux entreprises, qui ont annoncé leur projet de rapprochement en avril après des mois de bataille, ont déposé fin octobre une demande d'autorisation auprès du régulateur européen de la concurrence pour cette opération de près de 13 milliards d'euros.

Pour répondre à d'éventuelles objections du régulateur européen, Suez et Veolia ont d'ores et déjà décidé de scinder les activités de Suez dans le secteur de l'eau et des déchets en France ainsi que certains actifs internationaux dans une nouvelle entité baptisée "New Suez".

Les fonds Meridiam et Global Infrastructure Partners ainsi que la Caisse des dépôts (CDC) et CNP Assurances seront les principaux actionnaires de cette nouvelle entreprise représentant l'équivalent de 7 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Au-delà de cette scission qui représente l'essentiel des remèdes offerts à la Commission européenne, Veolia et Suez ont également proposé de céder des actifs de plus petite taille appartenant à Veolia dans le domaine du traitement de l'eau pour les industriels, ont précisé ces sources.

Dans ce même secteur, une activité européenne regroupant des unités mobiles déployables en cas de situation de crise a vocation à être cédée.

Les deux entités ont en outre proposé de céder des actifs de Suez dans le domaine du traitement des déchets industriels "spéciaux".

Dans un communiqué diffusé mercredi, la Commission européenne a indiqué avoir reçu des propositions de remèdes de Veolia et Suez, sans en donner le détail, et prolongé au 14 décembre la date butoir pour rendre sa décision.

"Veolia est extrêmement confiant sur le fait d'avoir l'approbation de la commission le 14 décembre", a précisé l'une des sources, ajoutant qu'une fois obtenu ce feu vert, Veolia pourrait parachever son offre publique d'achat sur Suez.

Veolia et la Commission européenne n'ont pas souhaité faire de commentaire sur ces informations.

(Reportage Gwénaëlle Barzic, avec Foo Yun Chee à Bruxelles, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris +0.96%

1 commentaire

  • 05 décembre22:48

    L'UE toujours là pour plomber les champions européens mais jamais là pour réguler les GAFAM. Quelle honte.


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.