Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Vanguard sera plus exigeant sur la féminisation des conseils et le risque climat des entreprises
information fournie par Newsmanagers06/09/2017 à 13:15

(NEWSManagers.com) - L'un des plus importants actionnaires d'entreprises au monde, l'américain Vanguard, a adressé ce 31 août une lettre ouverte aux dirigeants des grandes entreprises dans lesquelles il est investi. Vanguard gère en effet plus de 4.500 milliards de dollars, dont environ 500 milliards en actions, via des fonds de placement cotés (ETF) ou non cotés, pour le compte de ses clients. A l'image de ce que fait régulièrement Larry Fink, le patron de son grand concurrent BlackRock, William McNabb, directeur général de Vanguard, indique dans sa lettre que Vanguard, qui travaille pour 20 millions d'investisseurs, se veut " responsable" dans sa représentation de leurs intérêts à long terme. Cela passe, selon lui, par une attention toute particulière portée aux sujets de gouvernance. Il faut dire qu'il est très compliqué pour Vanguard comme pour BlackRock, les plus grands fournisseurs d'ETF au monde, de vendre leurs titres lorsque ceux-ci sont logés dans des ETF à réplication physique qui doivent suivre des indices. Ils ont donc tout intérêt à influencer les stratégies des entreprises en étant soit plus actifs aux votes des assemblées générales, soit en poursuivant un dialogue permanent avec les dirigeants, voie qui a souvent eu la préférence de Vanguard.

Pour le dirigeant de Vanguard, cette attention sur la gouvernance repose sur 4 piliers majeurs :

1/ le conseil d'administration ou de surveillance qui doit " bien fonctionner" , être " bien composé" , indépendant, diversifié (surtout avec davantage de femmes), et expérimenté

2/ les structures de gouvernance qui doivent protéger et renforcer les droits des actionnaires

3/ des salaires " appropriés" avec une incitation à une surperformance relative sur le long terme

4/ la supervision des risques avec des memebres du conseil et du management qui sont " les yeux et les oreilles" des actionnaires sur les risques.

William McNabb précise que le thème de la féminisation des conseils est un thème de plus en plus important pour Vanguard, " de nombreuses études ayant montré que les entreprises ayant un conseil davantage féminisé performent mieux que les autres" . Le dirigeant insiste également longuement dans sa lettre sur le risque climat et sa prévention. Vanguard indique que ses équipes spécialisée baptisées " stewarship" ont rencontré plus de 1000 entreprises sur les 12 derniers mois.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.