Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une semaine sur les marchés : le récap du 16 au 20 novembre
Boursorama20/11/2020 à 17:40

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

Lundi 16 novembre

Le fait du jour

Une semaine seulement après l'annonce de Pfizer et de BioNTech, c'est au tour de la biotech Moderna d'annoncer une efficacité de son vaccin contre le Covid-19, à 94,5%. Ce deuxième vaccin efficace nourrit l'appétence des investisseurs pour les actifs risqués. Le CAC 40 avance de 1,70%, à 5.471,48 points. 

Outre-Atlantique, la deuxième dose de vaccin dope également la Bourse de New York. Le Dow Jones  grimpe de 1,60%, à 29.950,44 points, battant son précédent plus haut de février, le S&P 500 de 1,16% à 3.626,91 points, et le Nasdaq, à forte coloration technologique, progresse de 0,8%, à 11.924,13 points.

Valeur en vue

Rien ne semble pouvoir arrêter Unibail-Rodamco-Westfield. Le titre gagne 17,56%, après la nouvelle victoire des opposants à la direction, qui prennent la tête du conseil de surveillance du géant des centres commerciaux.

Mardi 17 novembre 

Le fait du jour

La forte augmentation du nombre de cas de Covid-19 (notamment aux Etats-Unis) et le renforcement des restrictions de confinement pourraient rapidement avoir un impact sur la fragile reprise économique avant la commercialisation massive d'un vaccin contre le Covid-19. Toutefois, la visibilité à moyen long-terme semble l'emporter et le CAC 40 s'offre une séance en légère hausse : +0,21% à 5843 points. 

Outre-Atlantique, l'inquiétude quant à la situation sanitaire persiste mais  la Bourse de New York est surtout pénalisée par des prises de bénéfices après les records de la veille. Le Dow Jones baisse de 0,56%, à 29.783,35 points, le S&P 500 de 0,48% à 3.609,53 points et le Nasdaq de 0,21% à 11.899,34 points.

Valeur en vue

Ça roule plutôt bien pour Trigano. La forte demande de camping-cars et caravanes depuis le déconfinement a permis au groupe d'afficher un recul limité de son bénéfice annuel. Les investisseurs applaudissent, et  le titre bondit de 11,73%.

Mercredi 18 novembre 

Le fait du jour 

Après un début de séance prudent, la confirmation des laboratoires Pfizer et BioNTech de l'efficacité de leur vaccin à 95% permet au CAC 40 de gagner 0,52% (28,45 points) à 5.511,45 points, sa première clôture à plus de 5.500 points depuis le 26 février. 

Neuf jours après avoir fait état d'une efficacité de 90% de leur vaccin expérimental selon les premiers résultats d'essais chez l'homme, Pfizer et BioNTech ont annoncé que l'analyse des résultats définitifs montrait une efficacité de 95% et qu'ils demanderaient dans les prochains jours une autorisation de mise sur le marché aux autorités américaines. 

Outre-atlantique, après un démarrage dans le vert, les marchés ont finalement basculé dans le rouge en seconde partie de séance en raison de la dégradation sanitaire aux Etats-Unis et de l'annonce de la fermeture des écoles à New-York. Le Dow Jones chute de 1,16% à 29.438,42 points, le S&P 500 de 1,16% également à 3.567,79 points et le Nasdaq recule de 0,82% à 11.801,60 points.

Valeur en vue 

Renault profite d'un relèvement de recommandation d'Exane BNP Paribas qui passe à "surperformance" contre "neutre" auparavant. Le constructeur automobile s'offre la deuxième plus forte hausse de l'indice CAC 40 (+4,71%).

Jeudi 19 novembre

Le fait du jour

L'euphorie des annonces des laboratoires Pfizer/BioNTech et Moderna ont laissé place aux nombreuses questions notamment celle de la rapidité avec laquelle un vaccin pourrait être disponible. En outre, l'augmentation du nombre d'inscriptions au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière acte l'impact de la «deuxième vague» sur l'économie réelle et accroît la nervosité des investisseurs. Le CAC 40 termine en baisse : -0,67% à 5474,66 points.

Outre-Atlantique, les espoirs d'un nouveau plan de relance permettent à Wall Street de finir dans le vert. Le Dow Jones progresse de 0,15%, à 29.483,23 points, le S&P 500 de 0,39%, à 3.581,87 points et le Nasdaq de 0,87% à 11.904,71 points.

Valeur en vue

Malgré des résultats semestriels moins dégradés que prévu et l'annonce d'une restructuration opérationnelle drastique, Vallourec chute de 10,08%.  La dette du groupe (2,33 milliards d'euros au 30 septembre 2020) a atteint un niveau jugé «insupportable» par Invest Securities. 

Vendredi 20 novembre 

Le fait du jour 

Après un léger flottement, la Bourse de Paris s'est finalement décidée à aller de l'avant même si l'absence d'avancées notables sur le dossier du nouveau plan de relance américain et les incertitudes quant à la situation sanitaire pèsent sur le moral des investisseurs. Le CAC 40 termine finalement en territoire légèrement positif (+0,39% à 5495,89 points).

Valeur en vue 

Veolia progresse (+2,04%), s'offrant la 5ème place du podium à la faveur de la décision du Tribunal de commerce de Nanterre interdisant à Suez de prendre toute décision susceptible de rendre irrévocable le dispositif étranger d'inaliénabilité de l'Eau France de Suez, conçu et mis en place pour dissuader Veolia de mener à bien son projet d'OPA.

Sur le SBF 120, Ubisoft décroche (-2,37%), deuxième plus forte baisse de l'indice, après une dégradation de Citi qui passe à neutre contre achat sur le titre avec un objectif de cours de 85 euros. 

SB (redaction@boursorama.fr)

Valeurs associées

Euronext Amsterdam 0.00%
Euronext Paris -0.40%
Euronext Paris -0.77%
Euronext Paris -0.28%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer