1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tesla ne vaudrait que 10 dollars dans un scénario du pire, selon Morgan Stanley
Reuters21/05/2019 à 14:29

TESLA NE VAUDRAIT QUE 10 DOLLARS DANS UN SCÉNARIO DU PIRE

(Reuters) - L'action Tesla pourrait dégringoler à 10 dollars dans un scénario du pire, estiment mardi les analystes de Morgan Stanley qui n'excluent pas une vente du constructeur de voitures électriques si son cours de Bourse continue de s'affaisser.

L'action du groupe d'Elon Musk, déjà secouée lundi, perd encore 2,7% à 199,80 dollars dans les échanges d'avant-Bourse à Wall Street, ajoutant à des baisses de 9,5% sur la semaine écoulée et de 25% sur un mois.

Les obligations de Tesla sont aussi en chute libre, les investisseurs s'inquiétant pour la trésorerie du groupe et la fiabilité de son système de conduite assistée Autopilot, mis en cause dans au moins trois accidents mortels aux Etats-Unis depuis 2016, le dernier en date le 1er mars.

L'endettement du constructeur de la Silicon Valley et son exposition géopolitique, notamment le risque d'une baisse de la demande en Chine, ont amené Adam Jones, l'analyste de Morgan Stanley, à ramener de 97 à 10 dollars sa valorisation du titre dans un scénario du pire.

Il maintient toutefois son objectif de cours à 230 dollars et a une valorisation de 391 dollars dans le scénario le plus optimiste.

"Nous pensons qu'à mesure que le cours de Bourse de Tesla s'affaisse, la probabilité augmente de voir le groupe rechercher des alternatives auprès de partenaires stratégiques/industriels/financiers", écrit l'analyste dans une note.

"Sur la base de nos discussions avec des constructeurs, équipementiers automobiles et firmes technologiques, la valeur stratégique de Tesla et son savoir-faire technique tant dans les matériels que dans les logiciels restent extrêmement élevés, si ce n'est uniques", ajoute-t-il.

Morgan Stanley maintient son conseil de "pondération en ligne" sur la valeur.

Un autre courtier, Baird, a réduit son objectif de cours à 340 dollars contre 400 précédemment, tout en restant à "surperformance" sur la valeur.

Les inquiétudes sur la demande, mais aussi des problèmes récurrents de communication et de crédibilité, ont pesé sur le titre ces dernières semaines, fait valoir Benjamin Kallo, l'analyste de Baird.

"Nous pensons qu'il faudra du temps pour que les investisseurs recalibrent leurs anticipations mais nous pensons que le titre progressera sur le long terme quand la croissance sera au rendez-vous", ajoute-t-il.

Sur 31 analystes de Wall Street qui suivent Tesla, 10 seulement ont une recommandation positive contre 12 qui conseillent de vendre et neuf qui ont une opinion neutre, montrent les données de Refinitiv. L'objectif de cours moyen est maintenant de 250,19 dollars, après une baisse de quelque 50 dollars en l'espace d'un mois.

Depuis le début de l'année, l'action affiche une perte de plus de 38%.

(Tanvi Mehta et Aniruddha Chakrabarty à Bangalore, Véronique Tison pour le service français, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

NASDAQ -0.22%

Cette analyse a été élaborée par Reuters et diffusée par BOURSORAMA le 21/05/2019 à 14:29:37.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pcur
    21 mai14:57

    En même temps vous connaissez beaucoup de société endettées et ne générant pas assez de trésorerie qui maintiennent une valorisation élevée en bourse ? la même étude peut s'appliquer à n'importe quel constructeur côté (même si Tesla est assez particulière à mi-chemin entre tech et automobile)

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer