Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Rallye va céder Courir au fonds Equistone pour €283 mlns
information fournie par Reuters 22/10/2018 à 12:09

 (Actualisé avec détails)
    PARIS, 22 octobre (Reuters) - Le groupe Rallye  GENC.PA  a
annoncé lundi que sa filiale Go Sport avait reçu une offre ferme
du fonds Equistone Partners Europe pour acquérir son enseigne de
sport Courir.
    La maison mère du distributeur Casino  CASP.PA , plombée par
sa dette, comme sa filiale, précise dans un communiqué que le
montant de l'offre d'Equistone Partners Europe s'élève à 283
millions d'euros.
    "Go Sport est entré en discussion exclusive avec Equistone
Partners Europe ce jour", ajoute Rallye ajoutant que la
finalisation de l'opération est prévue dans le courant du
premier semestre 2019. 
    Cette annonce a dopé le cours de Rallye, qui était tombé à
8,63 euros à la fin août et qui prend 5,5% à 12h05, à 10,50
euros. Mais à ce niveau de cours, la valeur accuse encore une
chute de près de 33% depuis le début de l'année.
    La dette nette de la holding de Casino, qui représentait 2,9
milliards d'euros à la fin juin 2018, est au centre des défis
auxquels le distributeur doit faire face.
    "La capacité de Rallye à honorer ses obligations financières
dépend entièrement de la génération de trésorerie de Casino et
de ses dividendes", soulignent les analystes de Raymond James.
    L'actif net de Rallye, qui détient 51,4% de Casino, est
essentiellement lié à la valeur des actions Casino. Après cette
cession, et compte-tenu du faible potentiel de valorisation de
Go Sport (déficitaire), à court terme du moins, la valeur de
Rallye est encore plus liée à celle de Casino, ajoutent-t-ils.
    De son côté, Casino a engagé un deuxième plan de cessions
d'actifs totalisant 1,5 milliard d'euros pour alléger son bilan,
 regagner la confiance des investisseurs et faire remonter son
cours de Bourse.
    A ce jour, les cessions du distributeur ont atteint 1,1
milliard et pourraient "sans doute aller au-delà" du montant
total initialement prévu, a précisé le directeur financier du
groupe à l'occasion de la publication du chiffre d'affaires
trimestriel de Casino.  
    Le titre Casino, qui avait touché un nouveau plus bas depuis
plus de 20 ans en août, à 25,37 euros, s'est redressé depuis,
profitant de l'annonce d'une ligne de crédit donnant une bouffée
d'oxygène à Rallye avant d'importantes échéances de dettes, de
discussions avortées sur un éventuel rapprochement avec
Carrefour  CARR.PA  et des cessions d'actifs annoncées.
    Il se traite à 40,94 euros, en repli de 1,25%, et accuse
encore une baisse de quelque 18% depuis le début de l'année.
    Attaqué par le fonds Muddy Waters fin 2015 pour manque de
transparence et pile de dettes, Casino avait déjà été contraint
de céder ses très rentables actifs asiatiques en 2016.
    A la fin 2017, sa dette financière nette s'était cependant à
nouveau alourdie pour atteindre 4,1 milliards d'euros, contre
3,37 milliards un an plus tôt.

 (Matthieu Protard avec Pascale Denis, édité par Benoît Van
Overstraeten)
 

Valeurs associées

14,83 EUR Euronext Paris +0,92%
3,82 EUR Euronext Paris -2,38%
0,16 EUR Euronext Paris 0,00%
1,37 EUR Euronext Paris 0,00%
0,04 EUR Euronext Paris 0,00%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.