Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

« Quel fil conducteur des marchés en 2017 ? » (Cercle des analystes indépendants)

Boursorama24/08/2016 à 09:30

Les performances du secteur industriel, des banques et des matières premières devraient rester au coeur de l'actualité des marchés au cours des 12 prochains mois, explique Eric Galiègue.

Jusqu’à preuve du contraire, l’évolution des cours de Bourse reproduit plus ou moins fidèlement l’évolution des bénéfices des entreprises. Et il faut voir dans les anticipations  de bénéfices le meilleur estimateur de la performance boursière future : c’est pour cela que les investisseurs utilisent les services des analystes financiers.

Pour ce qui concerne l’année 2016, il est utile de faire un premier relevé des performances boursières (du cours) et fondamentales (de l’anticipation du bénéfice prospectif) des actions européennes. Nous avons regroupé en déciles (10 groupes de taille égale, chacun constitué des 30 actions classées par ordre croissant de performance boursière) les 300 sociétés de l’indice Euro Stoxx. Le résultat obtenu est rassurant : il existe évidemment une forte relation entre la performance boursière et la performance fondamentale calculée sur la même période.

Comparaison des performances boursières et des performances fondamentales des entreprises de l'Euro Stoxx depuis le début de l'année, par déciles. Source : Factset et Valquant.

Ce type d’analyse par titre, est elle aussi édifiante. 

Les 10 plus fortes chutes boursières européennes comparées à la chute du bénéfice prospectif des entreprises concernées. Source : Factset et Valquant.

La lise des plus fortes baisses correspond, à peu de choses près, à la liste des banques d’Europe du Sud (Italie, Espagne, Grèce). Cet exercice permet de comprendre que la mauvaise performance des indices européens, est surtout celle des financières européennes. Alors que l’indice Eurostoxx a baissé de 5,6 % depuis le début de l’année 2016, l’indice Eurostoxx hors financières n’a pas baissé : il vaut exactement son niveau de début d’année.

A l’opposé, les 10 plus fortes hausses du cours de bourse correspondent  à de forts redressements des bénéfices, notamment dans les secteurs associés aux cours des matières premières.

Les 10 plus fortes hausses boursières européennes comparées au bond du bénéfice prospectif des entreprises concernées. Source : Factset et Valquant.

Si l’on veut connaitre les performances boursières des 12 prochains mois, il « suffit » de faire le même exercice, mais en projetant les bénéfices en 2017. L’évolution future du bénéfice prospectif correspond peu ou prou à la croissance aujourd’hui attendue des bénéfices 2017 par rapport à 2016. Cette évolution, toutes choses égales par ailleurs (et si les anticipations des analystes ne changent pas),  devrait nous donner la liste des meilleures performances boursières à venir…

Les 10 plus fortes hausses de bénéfice par action (BPA) attendues en 2017, estimées au 16 août 2016. Source : Factset et Valquant.

On trouve dans cette liste des concepts d’investissement plutôt risqués, et un certain nombre de banques, supposées faire le chemin inverse de celui qu’elles ont fait en 2016. L’élargissement de cette liste aux 10 valeurs suivantes permet de réaliser le même constat. Ainsi, les actions qui devraient surperformer dans les 12 prochains mois sont les financières (plutôt bancaires) et les cycliques « dures », notamment celles associées au redressement du cours des matières premières (y compris Arcelor). Les PER de ces entreprises à forte croissance de bénéfice 2017, font le grand écart. Soit ils sont très élevés, en raison du redressement des BPA attendu à partir d’un niveau de bénéfice particulièrement bas (classique dans le cas des sociétés cycliques), soit ils sont très bas, en raison de l’effondrement des cours (banques italiennes).

Cette mise en perspective des bénéfices 2017 permet de mieux comprendre le défi de 2017 pour les bourses européennes. La performance sera très liée à la croissance des bénéfices des « cycliques - matières premières » et des « cycliques – industrielles », et au redressement réel des banques. Dans les deux cas, la sensibilité à la conjoncture économique européenne et mondiale est considérable.

Cela montre que les bourses européennes souffriraient énormément d’une remise en cause de la croissance économique prévue pour 2017. Les entreprises cycliques devraient affronter des volumes d’activité plus faible, particulièrement préjudiciables à la formation de leurs bénéfices. Les banques auraient à subir une hausse du cout du crédit (défaut de paiement des entreprises), qui s’ajouterait au stock préexistant de créances douteuses, ce qui alerterait les marchés sur leur solvabilité. La conjoncture économique sera le fil conducteur des marchés en 2017.

Eric Galiègue

Le Cercle des analystes indépendants est une association constituée entre une douzaine de bureaux indépendants à l'initiative de Valquant, la société d’analyse financière présidée par Eric Galiègue, pour promouvoir l'analyse indépendante.

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M4358281
    28 août15:44

    Que fera la Bourse après avoir baissé. ..elle remontera

    Signaler un abus

  • Tustex
    25 août23:27

    Moi je trouve cette analyse très intéressante, elle est synthétique, tout en étant fouillée !Par contre, nombre de commentaires font preuve d'une bêtise crasse !!!

    Signaler un abus

  • lebaquin
    25 août17:26

    moi j'attends toujours les 3600 promis l'année dernière par ces mêmes visionnaires pour finaliser mes trades

    Signaler un abus

  • stochast
    25 août06:16

    Pour ceux qui auraient la flemme de lire ce torchon de bout en bout, je le résume : "Plus ça a baissé, plus il y a des chances que ça remonte"... ou pas !

    Signaler un abus

  • bullock
    24 août20:17

    Personnellement j'ai une autre lecture.Si les valeurs défensives sont mieux valoriser c'est parceque les gérants qui ont pour mandat d'acheter des actions vont la jouer aussi défensif que possible.De tte maniere conseiller du risquer avec une telle bulle sur les obligations et avec les taux libor USD qui remonte ca me fait doucement rire.Enfin je jette pas la pierre, les données sont intéressantes et il propose une analyse.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.