Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Phase de consolidation pour les marchés d’actions
information fournie par Amundi27/02/2023 à 17:22

Après la baisse moins marquée qu'attendu aux Etats-Unis des prix à la consommation et à la production la semaine précédente, ce sont cette semaine les chiffres révisés de l'inflation en zone euro qui ont indiqué un léger rebond de l'indice sous-jacent (hors énergie et alimentation). (crédit : DR)

Après la baisse moins marquée qu'attendu aux Etats-Unis des prix à la consommation et à la production la semaine précédente, ce sont cette semaine les chiffres révisés de l'inflation en zone euro qui ont indiqué un léger rebond de l'indice sous-jacent (hors énergie et alimentation). (crédit : DR)

Hausse de l'indice des directeurs d'achat aux Etats-Unis, recul des marchés d'actions pour la 3e semaine consécutive, baisse des demandes d'allocations chômage aux Etats-Unis… ce qu'il faut retenir de l'actualité cette semaine.

Les marchés d'actions sont restés en phase de consolidation cette semaine après leur fort rebond depuis le début de l'année, tandis que les rendements obligataires ont repris une direction haussière. Les marchés sont en effet pris entre deux forces contradictoires. La première est la dégradation moins forte qu'attendu de l'activité économique.

Le spectre de la récession s'éloigne en zone euro

Ainsi, le spectre de la récession en zone euro a continué de s'éloigner cette semaine avec l'amélioration, dans l'ensemble, des indicateurs de conjoncture (indice des directeurs d'achat, indice IFO du climat des affaires en Allemagne et indice du sentiment économique allemand) en février. Rappelons que les derniers principaux chiffres américains (notamment ceux du marché du travail et des ventes au détail de janvier) avaient également, de leur côté, été très robustes.

Cependant, l'autre force, négative celle-ci, est la naissance de doutes sur le rythme de baisse de l'inflation de part et d'autre de l'Atlantique. En effet, après la baisse moins marquée qu'attendu aux Etats-Unis des prix à la consommation et à la production la semaine précédente, ce sont cette semaine les chiffres révisés de l'inflation en zone euro qui ont indiqué un léger rebond de l'indice sous-jacent (hors énergie et alimentation).

Ceci est venu alimenter les craintes de nombreux observateurs, qu'après une première phase de baisse « facile » de l'inflation (liée à la baisse des cours des hydrocarbures et à la reprise du commerce international post-COVID) la poursuite du reflux soit plus compliquée dans le secteur des services.

Pas de visibilité sur la date du "pivot"

Ainsi, la surchauffe des marchés du travail (taux de chômage au plus bas) est susceptible de d'entraîner une boucle prix-salaires. De leur côté, les banques centrales ont continué d'afficher leur détermination à lutter coûte que coûte contre l'inflation. Ce message a été réitéré notamment cette semaine par la publication du compte-rendu de la Fed, qui a souligné, entre autres, que plusieurs gouverneurs auraient préféré une hausse de 50 points de base (pbs) en février (au lieu de celle de 25 pbs réalisée) et craignaient davantage les effets d'un resserrement monétaire trop faible que ceux d'un resserrement trop fort.

Par conséquent, s'il est très probable que le plus dur, en termes de hausses de taux directeurs, a déjà été fait en 2022, il n'y a toujours pas de pleine visibilité ni sur la date du « pivot » tant attendu des banques centrales, ni sur le niveau auquel il aura lieu.

Consulter l'intégralité de cet article dans le PDF ci-dessous.

DECOUVREZ LES PRODUITS BOURSOMARKETS BOURSOBANK

Boursomarkets, des milliers de façon d'investir sans frais de courtage !

BoursoBank offre, à tous ses clients investisseurs, un accès à plus de 40 000 produits d’investissement (ETF, OPCVM, Warrants, Turbos, Certificats, crowdfunding, FIP-FCPI, Private Equity), à 0 € de frais de courtage ou 0 % de droits d’entrée sans condition.

Pour profiter de ces offres, il suffit de détenir un compte bourse BoursoBank.

Ces produits présentent un risque de perte en capital.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.