1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Orano comme partenaire (Europlasma)
AlphaValue12/09/2018 à 17:51

Orano comme partenaire

STRATEGIC PLAN

Europlasma va pouvoir collaborer avec Orano pour développer son activité de valorisation des déchets dangereux.

ACTUALITÉ

Europlasma a signé un accord-cadre de partenariat avec Orano (anciennement Areva) pour accélérer fortement le développement de son activité de valorisation des déchets dangereux. Europlasma et Orano disposent de technologies/savoir-faire complémentaires. En outre, Europlasma espère s'appuyer sur le réseau mondial d'Orano pour générer de nouvelles opportunités commerciales communes.

L'accord-cadre entrera en vigueur lorsqu'Europlasma aura finalisé lel renforcement de son capital qui devrait voir l'arrivée un actionnaire de référence sur le long terme.

ANALYSE

Europlasma rappelle avec raison aux observateurs que les difficultés rencontrées lors de sa longue marche vers les énergies vertes (activité CHO Power) ont accaparé l'agenda de la direction et ont été coûteuses en termes de ressources financières, et ce au détriment des traitements des déchets dangereux, actuellement la principale activité du groupe.

Le partenariat avec Orano vise clairement à rattraper le temps perdu. Pour rappel, Europlasma détient une activité génératrice de cash, Inertam, qui détruit les déchets amiantés, un procédé suscitant structurellement une forte demande. La rentabilité de cette dernière division a cependant souffert en raison de difficultés opérationnelles aggravés par une pénurie de capacité. Susceptible de fortement améliorer les performances opérationnelles et faire baisser les prix, l'investissement dans des fours de plus grande taille permettrait aussi d'adresser des clients plus importants.

Les ressources d'ingénierie d'Europlasma ont également été mobilisées dans le traitement de déchets faiblement radioactifs émis par les centrales nucléaires de ses clients, exploitant ainsi son savoir-faire en matière de torches à plasma. Le partenariat avec Orano contribuera à élargir ce marché potentiel

Si Orano est un géant, il cherche aussi de nouveaux relais de croissance pour renforcer son leadership dans le cycle de vie des matières nucléaires. Certes, un partenariat avec le minuscule Europlasma peut sembler quelque peu déséquilibré. Cependant ce dernier a toutefois apporté la preuve de son leadership technique récemment en Bulgarie. L'association du leadership technique de l'un et des positions dominantes de l'autre est très pertinente d'un point de vue commercial. Et au-delà des déchets radioactifs, il n'est pas déraisonnable pour Orano de s'appuyer sur les opportunités commerciales offertes par Europlasma et pour Europlasma d'être implicitement appuyé par un géant.

L'accord-cadre signé avec Orano intervient alors qu'un accord similaire avec ArcelorMittal reste à finaliser visant à contenir la pollution produite par les hauts fourneaux. Ces modèles de coopération sont complexes et donnent naturellement lieu à des calendriers distendus. Il s'agit néanmoins de signaux forts quant à l'expertise technique d'Europlasma.

IMPACT

L'impact de l'accord-cadre signé avec Orano est suspendu à sa finalisation, c'est à dire tant que la direction n'aura pas finalisé les discussions en cours pour assurer le financement de la croissance. Pour rappel, ces quatre dernières années ont surtout été marquées par d'importants problèmes techniques et par les difficultés de financement en résultant, aux fins de développer et lancer la production d'énergie verte (CHO Power). En parallèle le groupe a assuré la mise en exploitation commerciale de projets complexes (Bulgarie, Chine, etc.).

Ces derniers sont livrés, la technologie CHO Power est maîtrisée, la structure du groupe lui permet désormais de contrôler ses flux de trésorerie, et il semblerait que le partenariat avec Orano représentera un second relais de croissance en plus de CHO Power. Le groupe doit toutefois encore lever des fonds pour financer sa part dans les prochains projets de production d'énergie verte (deux sont bien avancés). Davantage de détails sur les projets du groupe en termes de financement devraient être communiqués lors de la prochaine AG. Nous ajusterons alors nos prévisions.

Valeurs associées

Euronext Paris -7.22%

Cette analyse a été élaborée par AlphaValue et diffusée par BOURSORAMA le 12/09/2018 à 17:51:16.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mdr21
    17 octobre10:52

    Non c'est du perlimpimpim

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer