Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Nissan envisage réclamer des dommages-intérêts à Ghosn, dit Saikawa
information fournie par Reuters08/04/2019 à 06:58

NISSAN ENVISAGE RÉCLAMER DES DOMMAGES-INTÉRÊTS À GHOSN, DIT SAIKAWA

NISSAN ENVISAGE RÉCLAMER DES DOMMAGES-INTÉRÊTS À GHOSN, DIT SAIKAWA

TOKYO (Reuters) - Nissan envisage de réclamer des dommages-intérêts à l'ancien président du constructeur japonais, Carlos Ghosn, pour inconduite financière présumée, a déclaré lundi devant les actionnaires le directeur général de Nissan, Hiroto Saikawa.

Saikawa s'exprimait lors d'une assemblée générale des actionnaires, convoquée pour formellement mettre un terme au mandat d'administrateur de Carlos Ghosn, après son arrestation au Japon pour des accusations de malversations financières.

Carlos Ghosn a de nouveau été arrêté jeudi matin par les procureurs de Tokyo, qui l'accusent d'avoir violé ses obligations professionnelles et d'avoir causé à Nissan des pertes financières de cinq millions de dollars (4,45 millions d'euros) entre décembre 2015 et juillet 2018.

Il avait été remis en liberté le 6 mars contre le versement d'une caution de neuf millions de dollars après 108 jours passés en détention. Il devait s'exprimer lors d'une conférence de presse jeudi 11 avril. A la place, une vidéo de la déclaration de l'ancien dirigeant sera diffusée mardi, a indiqué le club des journalistes étrangers du Japon.

L'ex-patron de Nissan fait déjà l'objet de poursuites au pénal pour avoir omis de déclarer environ 82 millions de dollars (environ 73 millions d'euros) de salaire et pour avoir transféré temporairement à Nissan des pertes financières personnelles durant la crise financière mondiale. Il nie ces accusations.

Face aux actionnaires pour la première fois depuis le début de l'affaire Ghosn, Saikawa a commencé l'assemblée générale par des excuses, expliquant que stabiliser Nissan prendrait du temps.

"Ce n'est pas un problème que nous pourrons régler du jour au lendemain. Nous devons accomplir la tâche (d'améliorer la gouvernance) et préparer l'entreprise pour les prochaines étapes, puis passer le flambeau de la direction", a-t-il déclaré.

A l'extérieur de l'hôtel où l'assemblée générale se tenait, certains actionnaires ont exprimé leurs inquiétudes concernant la gestion de l'entreprise.

"La situation semble aller plus loin qu'elle en a l'air (...) Comme si cette situation avait débuté il y a très longtemps", a déclaré Roberto Montoya, un retraité de 68 ans actionnaire de Nissan.

"Je me méfie beaucoup de la situation et la plupart de gens aussi. C'est pourquoi il y a autant de monde aujourd'hui (...) Nous voulons connaître la vérité."

(Naomi Tajitsu, avec Maki Shiraki; Arthur Connan pour le service français)

Valeurs associées

Tradegate -1.83%
Euronext Paris -1.79%

4 commentaires

  • 08 avril13:32

    Et la demande vient de celui que CG venait virer pour insuffisance de résultats. Et c'est ce jour là qu'il a été arrêter à sa descente d'avion..Chercher l'erreur !!!..MDR


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.