Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marches pour le climat en France, la droite accusée de bloquer le référendum
Reuters09/05/2021 à 09:00

PARIS, 9 mai (Reuters) - La tenue du référendum sur le climat promis par le président Emmanuel Macron semble "compromise", déclare dimanche un élu de la majorité, alors que de nouvelles marches ont lieu dans toute la France pour demander au gouvernement de revoir à la hausse ses ambitions en la matière.

Dans une interview au Journal du Dimanche, le député LaRem Pieyre-Alexandre Anglade accuse la droite majoritaire au Sénat d'avoir bloqué de facto la consultation visant à inscrire la lutte pour le climat dans la Constitution, en réécrivant la proposition votée par les députés.

"La majorité sénatoriale de droite a fait le choix de vider de sa substance la proposition de la convention citoyenne pour le climat CCC , et donc d'empêcher l'accord", entre les deux chambres du Parlement, affirme le rapporteur du texte de loi.

"En l'état, les conditions du référendum ne sont pas réunies", ajoute-t-il. "J'espère encore qu'en séance publique, à partir de lundi, les sénateurs rehausseront leur niveau d'ambition. Mais je crains que ce ne soit pas le cas."

Pieyre-Alexandre Anglade reproche aux sénateurs d'avoir adopté mercredi un texte qui vide la réforme de son sens en retirant "les verbes d'action 'garantir ', 'lutter ', dont le Conseil d'État nous disait qu'ils créaient presque une quasi-obligation de résultat".

"La majorité à l'Assemblée nationale a voté, mot pour mot, la proposition des citoyens. C'est la droite sénatoriale qui prive le pays d'un débat essentiel, en se servant de ce texte comme d'un outil électoral", dit-il au JDD.

"Nous voulons toujours offrir la possibilité aux Français de trancher (mais) l'engagement du président de la République n'était pas de le faire sur la base d'un texte escamoté par la droite sénatoriale."

Se défendant de tout calcul électoraliste, Pieyre-Alexandre Anglade n'en cible pas moins d'autres rivaux d'Emmanuel Macron en vue de l'élection présidentielle de 2022, les écologistes qui "nous donnent des leçons (et) devraient regarder leur propre bilan".

"Le quinquennat de François Hollande, auquel les écologistes ont participé, a été celui de l'inaction climatique", accuse le député LaRem. "Nous avons réamorcé cette ambition, avec la loi climat, le pacte vert au niveau européen, le plan de relance dont un tiers est consacré à la transition écologique."

(Tangi Salaün)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • phiphou
    09 mai13:02

    Et alors, il est interdit de s'opposer ? les éco.los. gachistes orwelliens veulent faire taire les voix dissidentes.?.. Qui sème...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer