Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marchés : le secteur financier est rattrapé par les doutes

Boursorama18/01/2016 à 14:11

Les marchés oscillent sans direction claire lundi 18 janvier, alors que le secteur financier s'affiche en nette baisse.

Les marchés européens restaient très volatils lundi 18 janvier, alternant rebonds et rechutes au fil des heures, malgré le fait que Wall Street restera fermée cet après-midi. Au sein des indices, les valeurs bancaires souffrent particulièrement alors que les inquiétudes persistent.

Toujours dans le cadre des doutes sur la conjoncture chinoise et la chute des prix du pétrole, les opérateurs semblaient frileux lundi matin sur les valeurs du secteur financier.

En France, le CAC40 est tiré à la baisse par ses valeurs bancaires, au premier rang desquelles se trouve Crédit Agricole, qui perdait plus 6,1% à 14h10. L’action était suivie par Société Générale (-2,6%) et BNP Paribas (-2,0%), alors que l'indice phare de la place parisienne restait incertain, en baisse de 0,53%.

Les craintes sont particulièrement notables en Italie, où le secteur bancaire est lourdement sanctionné par les opérateurs. La fragile Banca MPS perdait 14,98% à 13h30, après avoir connu plusieurs suspensions de cotation au cours de la matinée. Banca Popolare dell'Emilia Romagna perdait pour sa part 8,12% à 13h45.

Cette chute de certaines valeurs bancaires s'expliquait par des craintes relatives au capital de ces établissements, relayait Reuters en milieu de journée, sans plus de précisions.

Par ailleurs, les opérateurs « s’inquiètent des risques des prêts bancaires relatifs à l’industrie pétrolière », estime Xavier de Villepion, trader chez HPC, alors que les prix du pétrole continuent leur inexorable descente aux enfers, le Brent étant passé sous les 29 dollars/baril lundi matin.

Wells Fargo a annoncé vendredi soir sa stratégie de diminution des prêts au secteur pétrolier, qui a rappelé aux investisseurs que les établissements financiers, notamment américains, sont ceux qui soutiennent les dettes de ce secteur actuellement malmené.

« Les investisseurs commencent à se poser des questions sur les risques financiers de la chute des prix du pétrole. Mais on joue à se faire peur », commentait pour sa part Christian Parisot, chef économiste d’Aurel BGC, dans l’émission Ecorama de Boursorama de lundi midi.

« Les opérateurs craignent également l’impact pour le secteur financier d’éventuelles baisses des revenus d’entreprises à cause de la conjoncture économique », alors que les Etats-Unis sont en pleine saison des résultats, ajoute Xavier de Villepion.

Ce dernier explique qu’il sera particulièrement intéressant de suivre en fin de semaine les résultats de l’américain General Electric, qui par la diversification de ses activités donne une bonne image de la conjoncture économique globale aux Etats-Unis.

En attendant, les opérateurs semblent se tourner vers les valeurs défensives, les moins exposées aux évolutions des prix du pétrole et de la conjoncture chinoise, sans revenir vers les valeurs les plus pénalisées au cours des deux dernières semaines. « Les investisseurs sont toujours tétanisés », commente Xavier de Villepion.

« Ce qui nous pose problème, c’est que désormais on n’est certain de rien », ajoute pour sa part Christian Parisot, alors qu’« on a beaucoup de volatilité sur les marchés et toujours beaucoup de questions sur la croissance 2016 ».

X. Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.


Mes listes

valeur

dernier

var.

0.642 +0.31%
111.16 +0.05%
25.6 +1.59%
1.25 +4.17%
1.231 0.00%
70126.1 +0.26%
2.29 -6.91%
50.62 -1.56%
8.2 0.00%
1.278 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.