1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les Etats-Unis ont la cote auprès des investisseurs

Newsmanagers22/08/2018 à 10:15

(NEWSManagers.com) -

Les investisseurs restent prudents, avec 5% de cash en moyenne en ce mois d'août contre 4,7% le mois précédent, mais ils affichent en même temps une préférence marquée pour les actions américaines, selon le dernier Fund Manager Survey de BofA Merrill Lynch réalisé entre les 3 et 9 août auprès d'un échantillon de 243 participants représentant un encours cumulé de 735 milliards de dollars. Les allocations dédiées aux actions américaines ont augmenté de 10 points de pourcentage pour afficher une surpondération nette de 19%, la plus importante depuis janvier 2015. Et pour la première fois depuis cinq ans, les Etats-Unis sont considérés comme la région la plus favorable pour des investissements en actions. Lorsqu'on les interroge sur les perspectives régionales sur les bénéfices des entreprises, les investisseurs sont 67% à penser que les Etats-Unis sont la région la plus favorable, un niveau jamais vu depuis 17 ans.

Du côté des grands risques, c'est le spectre de la guerre commerciale qui est le plus souvent cité par les investisseurs (57%) pour le troisième mois consécutif, largement devant le resserrement quantitatif (15%) et le ralentissement de l'économie chinoise (14%). Sur le thème du découplage de l'économie mondiale, les participants sont partagés : 34% estiment que cette situation va perdurer, tandis que 32% prévoient une décélération de l'économie américaine et que 28% pensent que l'Asie et l'Europe vont connaître une accélération de la conjoncture.

" Les inquiétudes sur le levier croissant des entreprises indiquent que les obligations devraient surperformer les actions, tandis que la baisse des bénéfices suggère que les valeurs défensives devraient surperformer les cycliques" , commente Michael Hartnett, stratégiste en chef chez BofA Merrill Lynch. " Avec des investisseurs qui nous disent qu'ils sont longs sur les Etats-Unis, la Fed et le cash, notre point de vue reste que bénéfices, politique et rendements sont à leur sommet" .

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

43.21 +5.26%
DAX
11244.17 +1.61%
1.13905 +0.20%
1.003 -0.20%
49.41 +1.12%

Les Risques en Bourse

Fermer