1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le Printemps vise une année record grâce au luxe et à ses rénovations

Reuters11/09/2018 à 16:25

LE PRINTEMPS VISE UNE ANNÉE RECORD GRÂCE AU LUXE ET À SES RÉNOVATIONS

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Le Printemps devrait signer une année record à l'issue de son exercice 2018-2019, tirée par le rebond du marché du luxe et par le succès de son nouveau magasin parisien dédié à l'homme.

Le groupe de grands magasins bénéficie de la reprise des flux touristiques à Paris mais récolte aussi les fruits des travaux massifs de rénovation opérés ces trois dernières années dans son magasin historique du boulevard Haussmann, pour un montant de 100 millions d'euros.

Après avoir ouvert cinq étages consacrés à l'homme en 2017 puis trois, en 2018, dédiés à l'alimentation et la restauration - avec un tout dernier restaurant panoramique situé au 9e étage - le grand magasin parisien revendique une fréquentation en hausse de 15%, aidée toutefois par une base de comparaison aisée liée aux travaux de l'exercice précédent.

"Notre stratégie d'investissement visant à proposer des choses uniques et des expériences différenciantes s'est révélée payante", a déclaré à la presse mardi Paolo de Cesare, président du Printemps, pour qui la fréquentation du magasin d'Haussmann devrait atteindre les 25 millions de visiteurs cette année.

"L'exercice en cours devrait être record", a-t-il ajouté.

Après une progression de 6% au premier semestre, les ventes de l'exercice clos le 31 mars 2019 devraient signer, selon lui, une hausse comprise entre 6% et 8% et atteindre 1,7 milliard d'euros pour l'ensemble du groupe, à savoir les magasins Printemps, le site placedestendances.com et l'enseigne Citadium.

Les ventes du magasin historique du boulevard Haussmann devraient grimper de 8% à 10% et atteindre la barre du milliard d'euros - soit le double d'il y a 10 ans.

La hausse devrait être limitée à 1% dans les autres magasins de l'enseigne, dont 13 en province, où la consommation est essentiellement locale, pour des ventes de 500 millions d'euros.

Elle devrait atteindre près de 20% pour lacedestendances.com, à près de 100 millions d'euros, et dépasser les 10% pour Citadium à environ 100 millions également.

SURPERFORMANCE

Les grands magasins parisiens rivalisent d'efforts pour se différencier et attirer les visiteurs à force de jeunes marques "exclusives" en plein essor, d'expositions ou d'événements culturels.

Ils ont aussi massivement investi l'alimentation et la restauration, comme la nouvelle Grande Epicerie du Bon Marché, propriété de LVMH ou la future franchise de l'enseigne italienne Eataly confiée aux Galeries Lafayette.

Ces dernières, qui vont entamer à leur tour d'importants travaux de rénovation sur le boulevard Haussmann à partir de 2019, ont vu leurs ventes "légèrement progresser" sur les huit premiers mois de l'année dans leur magasin parisien, aux dires du directeur général du groupe Galeries Lafayette, Nicolas Houzé.

Le Printemps, qui réalise aujourd'hui 7% de ses ventes en ligne via son site de marques "premium" Place des tendances, entend pour sa part accélérer la cadence dans le digital avec le lancement d'un site dédié au luxe baptisé Le Printemps.com, qui devrait voir le jour à la fin 2019 ou au début 2020.

Contrairement au choix de LVMH, dont le site 24 Sèvres a opté pour une offre ciblée et relativement restreinte, le futur site du Printemps vise une offre plus extensive, plus proche de celle de son magasin.

Grâce à ce futur site, Le Printemps compte, à terme, réaliser entre 15% et 20% de ses ventes en ligne, a précisé Paolo de Cesare.

Les performances du Printemps s'inscrivent dans un marché français de l'habillement toujours sinistré.

Après une stabilisation en 2017, la première depuis dix ans, le marché est reparti à la baisse, accusant un recul de 2,3% sur les sep premiers mois de l'année, malgré une progression toujours solide (+6,5%) des ventes en ligne.

En 2018, Amazon est arrivé en tête des sites pour les dépenses de mode avec une part de marché de 7,6%, devant vente-privée.com (7,1%), le géant américain du e-commerce ayant séduit un Français sur 10 grâce à son offre très large de produits à petits prix.

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

1.13115 -0.03%
1.13718 +0.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.