Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

La Turquie promet de cesser d'empêcher les réfugiés syriens d'affluer en Europe
information fournie par Reuters27/02/2020 à 23:48

 (Actualisé avec combats en Syrie)
    ANKARA, 27 février (Reuters) - La Turquie a décidé de ne
plus empêcher les réfugiés syriens de se rendre en Europe par
voie terrestre et maritime, a annoncé jeudi à Reuters un membre
de l'administration, après la mort de 22 soldats turcs au moins
dans la province d'Idlib. 
    Ankara a dépêché plusieurs milliers d'hommes et du matériel
lourd dans cette région du nord-ouest de la Syrie pour épauler
les rebelles pro-turcs qui cherchent à repousser l'offensive
menée par les forces gouvernementales avec l'appui de l'aviation
russe. 
    Selon le gouverneur de la province turque de Hatay,
frontalière de la Syrie, 22 d'entre eux ont trouvé la mort jeudi
dans une frappe aérienne. L'Observatoire syrien des droits de
l'homme (OSDH) parle, lui, de 34 morts dans les rangs des forces
turques présentes en Syrie. 
    L'offensive menée par les forces syriennes avec l'appui de
l'aviation russe pour reprendre la province d'Idlib, où se
trouvent les dernières positions de l'insurrection, a fait près
d'un million de déplacés et beaucoup cherchent à passer en
Turquie.
    La police turque, les gardes-côtes et les responsables de la
sécurité des frontières ont reçu l'ordre de se retirer, a
précisé le haut fonctionnaire turc interrogé par Reuters.
    La Turquie, qui a accueilli 3,7 millions de réfugiés depuis
le début du conflit syrien, exige le retrait des forces
syriennes engagées dans la province d'Idlib avant la fin du
mois. Le président Recep Tayyip Erdogan a promis mercredi
dernier une intervention militaire imminente pour mettre fin à
l'offensive gouvernementale et accuse la Russie de violer
l'accord de "désescalade" qu'il a conclu avec Vladimir Poutine
en 2018. 
    Ankara s'est par ailleurs engagé en 2016 auprès de l'Union
européenne à retenir les migrants qui transitent par son
territoire, moyennant plusieurs milliards d'euros d'aide.

 (Orhan Coskun avec Ezgi Erkoyun et Ali Kucukgocmen, version
française Jean-Philippe Lefief)
 

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.