Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La saison des résultats devrait être rassurante aux Etats-Unis (Aurel BGC)

Boursorama 12/07/2016 à 17:55

La saison des résultats devrait être rassurante aux Etats-Unis (Aurel BGC)

La saison des résultats trimestriels américains, toujours en avance par rapport aux résultats européens, a débuté cette semaine. Pour le courtier Aurel BGC, les entreprises américaines pourraient commencer à redresser la tête après plusieurs trimestres de doutes.

Après les inquiétudes passagères de début d’année 2016, où la conjoncture américaine donnait des signes de faiblesse répercutés dans le discours des dirigeants, il se pourrait que l’orage soit passé. Ainsi, à l’occasion des résultats du T2 2016, « de nombreuses entreprises américaines devraient relever leurs perspectives de profits » pour la fin d’année affirment les économistes du courtier Aurel BGC dans une note de marché diffusée lundi 11 juillet.

« Certes, sur le fond, les sociétés américaines devraient encore afficher un recul, sur un an de leurs chiffre d’affaires et bénéfices par action (…) mais il pourrait s’agir du dernier trimestre de recul sur un an des résultats pour cette année 2016 », expliquent les économistes Christian Parisot et Jean-Louis Mourier.

Pour le courtier, « les entreprises du S&P 500 vont profiter de la fin de "l’effet dollar" », comprendre : bénéficier de la fin de l’appréciation du dollar face aux autres devises qui pénalisait les résultats des entreprises exportatrices américaines depuis plus d’un an.

Les entreprises du secteur de l’énergie devraient naturellement commencer à voir leurs résultats se redresser après leurs déboires de début d’année. Ainsi, « Le rebond des cours du pétrole devrait permettre au secteur pétrolier d’annoncer des perspectives de profit plus favorables » pour la fin d’année, avance la même source.

Enfin, « certains secteurs domestiques devraient bénéficier de la solidité de la consommation des ménages », cette même dynamique de consommation étant au cœur de la croissance économique du pays dans son ensemble.

Les indices américains déjà à leurs plus hauts historiques

Les entreprises américaines ont intérêt à ne pas décevoir les investisseurs, tant les espoirs de ces derniers semblent déjà élevés.

Les indices américains caracolent en effet à leurs plus hauts niveaux historiques, ayant déjà effacé la totalité des inquiétudes concernant la crise chinoise de 2015, le ralentissement industriel mondial ayant inquiété en janvier-février 2016 ainsi que les conséquences du Brexit survenu il y a moins de trois semaines.

Après un nouveau record historique pour le S&P 500 lundi, le Dow Jones pourrait suivre le même chemin avant la fin de séance de ce mardi 12 juillet, en dépassant les 18.350 points atteints en séance le 20 mai 2015. Nouvelle bulle ou bonne anticipation des résultats trimestriels ? La réponse sera apportée au cours des prochaines semaines au gré des publications d’entreprises.

Xavier Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.