1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La rotation des actions vers les obligations se poursuit
Newsmanagers02/05/2019 à 10:15

(NEWSManagers.com) -

Durant la semaine au 17 avril, la perspective d'un accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis a permis aux fonds d'actions américaines d'enregistrer une deuxième semaine consécutive de flux nets positifs pour la première fois depuis début septembre 2018 et aux fonds d'actions chinoises d'afficher des entrées nettes pour la première fois depuis la mi-février, selon EPFR Global, le spécialiste de l'évolution des flux dans le monde.

Des engagements toutefois limités qui n'ont pas modifié la rotation en cours des actions vers les obligations et des actions des marchés développés vers les actions émergentes. Les fonds d'actions européennes ont ainsi enregistré une dixième semaine consécutive de sorties nettes et même 56 semaines dans le rouge sur 60. A noter aussi l'exception des fonds d'actions ISR et ESG qui ont attiré 1,5 milliard de dollars durant la semaine écoulée, le montant le plus élevé depuis que EPFR Global a constitué ce sous-groupe en 2000.

Au total, les fonds obligataires ont enregistré une collecte nette de près de 8 milliards de dollars durant la semaine au 17 avril tandis que les fonds d'actions bouclaient la période sur des sorties nettes de 1,1 milliard de dollars. Les fonds monétaires ont terminé la semaine sur des sorties nettes de 67 milliards de dollars. Une évolution liée à la date limite de paiement des impôts pour les contribuables américains.

Depuis le début de l'année, les fonds dédiés aux actions des marchés développés affichent des gains de plus de 14% mais des sorties nettes de plus de 75 milliards de dollars. A l'inverse, les fonds obligataires ont engrangé plus de 175 milliards de dollars, la majorité des catégories de fonds obligataires affichant des flux nets positifs depuis cinq à quinze semaines. On observe notamment que les fonds d'obligations françaises ont enregistré leurs plus importantes entrées nettes hebdomadaires depuis le troisième trimestre 2017 alors que les fonds d'actions françaises ont subi une 26ème semaine consécutive de rachats.

Les fonds d'obligations européennes ont d'ailleurs continué d'attirer les investisseurs, enregistrant ainsi une période de collecte nette exceptionnelle qui a commencé début 2018. En revanche, les fonds d'actions européennes subissent leur plus longue période de sorties nettes depuis le troisième trimestre 2017, les investisseurs réduisant leur exposition à une zone euro en perte de vitesse.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer