Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La baisse du marché « est plutôt d'ordre technique »

Boursorama17/05/2016 à 17:43

Les marchés européens ont perdu du terrain de manière significative en cours de séance, mardi 17 mai 2016.

Les marchés européens, qui avaient bien commencé la séance de mardi 17 mai dans le sillon de la fin de séance de lundi à Wall Street, n’ont cessé de perdre du terrain jusqu'à leur clôture en territoire négatif. Le CAC40 est ainsi passé de 4.350 points en matinée (+1%) à 4.297 en clôture, soit une baisse de 1,2% en cours de séance. Ce mouvement peine pourtant à s’expliquer, aucune publication économique majeure n’ayant pu significativement impacter le sentiment des investisseurs.

De 10h50 à 13h45, le mouvement baissier sur les indices européens correspondait à un repli des cours du pétrole, ces derniers ayant effacé leurs gains de la matinée, qui avaient précédemment suscité l’enthousiasme des investisseurs. Mais les cours de bourse et les cours du pétrole ont ensuite divergé dans le courant de l’après-midi, les indices boursiers européens poursuivant leur tendance baissière tandis que les cours du pétrole se stabilisaient et repassaient dans le vert.

Les indicateurs économiques « sont globalement bons »

Le mouvement baissier du jour peine à s’expliquer au travers d’autres éléments fondamentaux. Les indicateurs économiques publiés ce jour « sont globalement bons » remarque en effet Alexandre Baradez, stratégiste chez IG, évoquant notamment la production industrielle américaine, en hausse de 0,7% en avril, un chiffre supérieur aux attentes alors que cette même production avait baissé de 0,9% le mois précédent.

Les chiffres liés au marché de l’immobilier américain envoient également plutôt de bons signaux, avec une hausse des permis de construire de 3,6% en avril par rapport au mois de mars (mais cette hausse est inférieure aux attentes), et une hausse de 6,6% des mises en chantier en avril, quant à elle supérieure aux attentes.

« On pourrait penser que ces bons chiffres sont justement interprétés négativement par les investisseurs, craignant que la Fed soit incitée à remonter ses taux plus vite qu'attendu. Mais ce n’est pas le cas, sinon on assisterait automatiquement à une hausse du dollar face aux autres monnaies, or ce n’est pas le cas. On a même plutôt un dollar à la baisse aujourd’hui » remarque Alexandre Baradez.

En conséquence, la baisse du marché « est un peu étonnante », reconnaît-il.

« La baisse du jour est plutôt d’ordre technique »

Ainsi, le stratégiste explique : « Il semblerait que la baisse du jour soit plutôt d’ordre technique : depuis presque 10 séances, le CAC40 évolue dans un canal assez large entre 4.250 et 4.350 points environ. Dès qu’on s’approche des 4.350, on est refoulés vers le bas du canal, et inversement dès qu’on s’approche des 4.250 points, on rebondit ».

L’enfermement des cours dans ce canal horizontal s’explique fondamentalement du fait que « depuis quelques jours les indicateurs économiques sont globalement équilibrés entre bonnes et mauvaises nouvelles, et les investisseurs semblent se demander s’il faut vendre les nouvelles mitigées, ou acheter les bonnes nouvelles ».

Le stratégiste ajoute : « L’autre question qu’on se pose c’est : est-ce que les marchés risquent de retomber dans une tendance baissière à court terme, ou est-ce qu’on est en train de former un double bottom sur les 4.250 points avant de reprendre la tendance haussière [initiée depuis la mi-février] ? C’est vraiment très difficile de se faire une opinion : si vous me demandiez si j’étais plutôt haussier ou baissier à l’heure actuelle, je ne pourrais pas vous dire ».

Xavier Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.