Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

L'opérateur émirati Yahsat commande deux satellites à Airbus
information fournie par Boursorama avec AFP 10/06/2024 à 09:42

Le principal opérateur satellitaire des Emirats Arabes Unis, Yahsat, a commandé deux nouveaux satellites de télécommunications géostationnaires à Airbus, a annoncé lundi le constructeur européen, fragilisé face aux coûts et à la concurrence dans le spatial.

( ESA / - )

( ESA / - )

Ces deux unités, Al Yah 4 et Al Yah 5, "permettront des communications gouvernementales sécurisées dans une large zone de couverture au Moyen-Orient, en Afrique, en Europe et en Asie" et viendront remplacer AY1 et AY2, basés sur une version précédente de la plateforme Eurostar construite par Airbus et lancés en 2011 et 2012, est-il indiqué dans un communiqué.

Le montant du contrat, qui inclut aussi des éléments du segment-sol et deux plateformes Arrow pour de futurs déploiements en orbite basse, n'a pas été communiqué.

Les satellites seront équipés de "charges utiles flexibles", qui peuvent être entièrement reconfigurées en orbite, "ce qui permet d'ajuster la zone de couverture, la capacité et la fréquence en vol pour s'adapter à l'évolution des besoins". Une technologie "novatrice de satellite flexible", selon Alain Fauré, directeur de Space Systems chez Airbus, cité dans le communiqué.

Les satellites jumeaux auront une durée de vie de 15 ans et devraient être lancés en 2027 et 2028. Airbus les concevra et construira à partir de la plateforme Eurostar Neo.

Le marché des satellites géostationnaires, des mastodontes de plusieurs tonnes placés en orbite à 36.000 kilomètres de la Terre, a longtemps été trusté par Airbus, Thales et Maxar, avec une vingtaine de ventes par an, avant de rétrécir de moitié.

En 2023, Airbus en a vendu deux, Maxar, un et Thales, zéro. Sept autres satellites géostationnaires beaucoup plus petits et ont en revanche été commandés à des nouveaux venus, notamment la start-up américaine Astranis.

En 2023, le bénéfice opérationnel d'Airbus DS a fondu de 40%, à 229 millions d'euros, amputé par une charge de 600 millions d'euros dans l'activité spatiale, soumise à la forte concurrence de SpaceX et de nouveaux opérateurs de constellations et touchée par des retards de développement et surcoûts de certains programmes, concernant notamment les nouveaux satellites géostationnaires de télécommunications Onesat.

Valeurs associées

143.82 EUR Euronext Paris -1.36%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.