Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L'armée ukrainienne repoussée vers les faubourgs de Sievierodonetsk - gouverneur
information fournie par Reuters08/06/2022 à 21:20

(Actualisé avec Zelensky, précisions)

KYIV, 8 juin (Reuters) - Les forces ukrainiennes ont été contraintes de se replier après des bombardements russes à Sievierodonetsk et ne contrôlent plus que la périphérie de la ville de l'est de l'Ukraine, a déclaré mercredi le gouverneur de la région au média RBC-Ukraine.

Les forces spéciales ukrainiennes avaient lancé une contre-offensive il y a plusieurs jours et sécurisé près de la moitié de la ville, mais il n'était pas logique qu'elles y restent alors que Moscou multiplie les tirs d'artillerie et les frappes aériennes, a déclaré Sergueï Gaïdaï, le gouverneur de la région de Louhansk.

"Nos (forces) ne contrôlent à nouveau que la périphérie de la ville. Mais les combats se poursuivent, nos (forces) défendent Sievierodonetsk, il est impossible de dire que les Russes contrôlent complètement la ville", a-t-il assuré.

Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré de son côté que les forces ukrainiennes continuaient d'infliger de "lourdes pertes" aux assaillants russes dans cette bataille "très féroce et très difficile".

"A bien des égards, le sort du Donbass se décide là-bas", a-t-il dit mercredi soir sur les réseaux sociaux.

Selon le porte-parole du ministère ukrainien de la Défense, Oleksandr Motouzianyk, l'armée russe a engagé à Sievierodonetsk jusqu'à dix fois plus de matériel que celui dont dispose l'armée ukrainienne pour défendre la ville.

L'armée russe, qui cherche à s'emparer de tout le territoire des régions de Louhansk et Donestk dans l'est de l'Ukraine, s'efforce depuis des semaines de contrôler cette ville de plus de 100.000 habitants avant l'invasion de l'Ukraine par les forces de Moscou le 24 février, désormais réduite à l'état de ruines.

(Reportage Natalia Zinets; rédigé par Tom Balmforth; version française Alizée Degorce et Tangi Salaün)

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.