Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'allemand ThyssenKrupp confiant dans ses objectifs

Reuters30/01/2015 à 13:04

L'ALLEMAND THYSSENKRUPP CONFIANT DANS SES OBJECTIFS

BOCHUM, Allemagne (Reuters) - Le conglomérat allemand ThyssenKrupp a confiance en sa capacité à atteindre ses objectifs de résultats cette année, les efforts de réduction des coûts ayant continué à porter leurs fruits lors du trimestre écoulé, a déclaré vendredi le président de son directoire.

Premier sidérurgiste allemand, ThyssenKrupp a entrepris un redressement depuis l'arrivée de Heinrich Hiesinger aux commandes du groupe. Il a renoué en 2014 avec un bénéfice net après plusieurs années durant lesquelles les pertes de ses activités dans la sidérurgie éclipsaient les profits engrangés dans ses activités rentables, comme les ascenseurs.

"Nous avons clairement dit que le redressement n'était pas encore terminé mais nous réalisons de bons progrès et nous regardons l'exercice fiscal 2014-2015 avec confiance", a dit Heinrich Hiesinger, selon la version écrite d'un discours devant l'assemblée générale des actionnaires.

"Nous nous concentrons sur les choses que nous pouvons influencer et sommes convaincus que les mesures d'efficacité (...) continueront à avoir un effet important. Notre performance lors du premier trimestre 2014-2015 qui vient de s'achever renforce ce point de vue."

Ulrich Lehner, le président du conseil de surveillance, a jugé mercredi que le résultat opérationnel de ThyssenKrupp n'était pas encore satisfaisant en dépit des progrès accomplis.

Sur l'exercice 2013-2014 clos fin septembre, le bénéfice d'exploitation du groupe a doublé à 1,33 milliard d'euros. Pour l'exercice en cours, le groupe attend un résultat opérationnel de 1,5 milliard d'euros, ainsi qu'une reprise du versement du dividende.

Selon Heinrich Hiesinger, les activités de sidérurgie en Europe sont bien parties pour dépasser leur objectif d'économies de 500 millions d'euros.

La sidérurgie, dans laquelle le groupe puise ses racines, représente encore environ un quart du chiffre d'affaires de ThyssenKrupp mais seulement un dixième de son bénéfice d'exploitation, en raison notamment de la faiblesse persistante de la demande en Europe.

L'influence décroissante de la fondation Krupp, qui n'a pas participé à l'augmentation de capital réalisée l'an dernier mais demeure le principal actionnaire du groupe avec une participation de 23%, renforce aux yeux des investisseurs la perspective d'un abandon à terme des activités sidérurgiques.

Un autre facteur alimente le scénario d'une transformation en profondeur du conglomérat : l'élection vendredi au conseil de surveillance de Jens Tischendorf, représentant du fonds activiste Cevian, qui détient 15% du capital.

Le quotidien Süddeutsche Zeitung a rapporté jeudi que ThyssenKrupp avait engagé des négociations pour vendre VDM, une filiale spécialisée dans l'acier inoxydable. Heinrich Hiesinger a toutefois dit vendredi qu'une restructuration plus ample était nécessaire pour accroître la valeur de VDM et d'une autre filiale européenne, AST.

(Georgina Prodhan, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)

Mes listes

valeur

dernier

var.

1601.86 +1.29%
AXA
22.575 -1.63%
0.893 -2.25%
0.113 -0.88%
1.144 +3.62%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.