1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'allemand SAP rachète l'américain Qualtrics pour $8 mds
Reuters12/11/2018 à 08:26

    * L'opération devrait être finalisée au S1 2019
    * SAP a sécurisé un financement de $7 mds
    * L'accord intervient avant l'IPO prévue de Qualtrics

    FRANCFORT, 12 novembre (Reuters) - Le spécialiste allemand
des logiciels professionnels SAP  SAPG.DE  a annoncé
l'acquisition de Qualtrics International pour huit milliards de
dollars (7,1 milliards d'euros) en numéraire, une opération qui
met un terme au projet d'introduction en Bourse du groupe
américain spécialisé dans l'étude du comportement des
consommateurs en ligne.
    Cette transaction, la plus importante conclue par SAP depuis
l'acquisition en 2014 de Concur, société américaine spécialisée
dans les logiciels de gestion de notes de frais pour 8,3
milliards de dollars, s'inscrit dans la stratégie du président
du directoire, Bill McDermott, d'investir dans la gestion de la
relation client (CRM).
    Qualtrics recueille commentaires et données sur les clients,
employés, produits et marques pour 9.000 entreprises à travers
le monde et leur fournit des informations en temps réel.
    Bill McDermott estime que ce rachat donnera au numéro un
européen du logiciel un avantage sur ses concurrents, qui
disposent toujours selon lui de données rétroactives, comme
celles relatives au désabonnement des clients.
    Qualtrics renforce son portefeuille de logiciels et augmente
sa part de marché dans les logiciels d'abonnement basés sur le
"cloud", a-t-il dit lors d'une conférence téléphonique avec des
journalistes.
    Parmi les concurrents de SAP figurent Salesforce  CRM.N  et
Oracle  ORCL.N .
    Cet accord intervient alors que Qualtrics devait lancer dans
quelques jours son introduction en Bourse. Son directeur général
Ryan Smith, qui détient environ 40% de la société avec son frère
et son père, avait déclaré dans une interview qu'il pensait
qu'une entrée en Bourse valoriserait la société à au moins six
milliards de dollars.
    "Nous allions valoir un jour 20 ou 30 milliards de dollars,
comme ServiceNow  NOW.N  ou Workday  WDAY.O ", a dit Ryan Smith,
qui continuera à diriger la société. "Nous n'avions aucune
pression financière pour faire quoi que ce soit".
    Qualtrics anticipe un chiffre d'affaires de plus de 400
millions de dollars cette année et table sur un taux de
croissance supérieur à 40%, sans compter les synergies
potentielles pouvant résulter de l'intégration à SAP.
    De son côté, SAP prévoit un chiffre d'affaires total en 2018
en hausse de 7,5 à 8,5%, à plus de 25 milliards d'euros, bien
que ses nouveaux produits basés sur le cloud atteignent des taux
de croissance comparables à ceux de Qualtrics. 
    L'opération, qui a été approuvée par les conseils
d'administration des deux groupes, devrait être finalisée au
premier semestre 2019.
    SAP a sécurisé un financement de sept milliards d'euros,
pour couvrir le rachat de la totalité des actions Qualtrics et
des frais qui lui sont liés.
     
Voir aussi BREAKINGVIEWS-SAP-Qualtrics deal may be mutually good
experience   
      

 (Douglas Busvine, avec Liana B. Baker à New York
Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par
Bertrand Boucey)
 

Valeurs associées

XETRA +1.44%
NYSE -3.51%
NASDAQ -0.18%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer