Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L'AFG dénonce la situation d'oligopole des fournisseurs de données de marché
information fournie par Newsmanagers14/08/2020 à 11:30

(NEWSManagers.com) - L'association française de la gestion d'actifs AFG s'est exprimée, dans le cadre de la consultation de la Commission européenne, sur le rapport final du High Level Forum portant sur l'union des marchés de capitaux publié en juin.

Dans sa réponse, l'AFG indique qu'elle soutient plusieurs mesures contenues dans le rapport. Celles-ci comprennent l'amélioration de l'information aux investisseurs, la centralisation des données des émetteurs en un point d'accès donné dans l'UE, la création d'un système consolidé de publication (CTP) européen, l'allègement des règles MiFID II sur les investissements dans les PME, le renforcement du rôle de l'ESMA et de l'éducation financière ainsi que la revue du cadre réglementaire des fonds européens d'investissement de long terme (Eltif).

Néanmoins, l'AFG constate certains manques dans le rapport du High Level Forum sur des points dont dépendront selon elle la réussite de l'union des marchés de capitaux en Europe.

" Le système consolidé de publication devrait s'accompagner d'une refonte du rôle des fournisseurs de données de marché, de leur pouvoir de marché et de leurs pratiques de prix, particulièrement dans le contexte du calendrier ESG. Le succès du CTP dépendra de la qualité des données et des coûts liés aux données qui détermineront l'utilité du CTP pour l'investisseur final" , poursuit l'association pour qui d'autres classes d'actifs doivent être considérées pour le CTP après les actions.

L'AFG souhaite que les fournisseurs de données soient réglementés au niveau européen avec des " règles horizontales" car les acteurs du marché se retrouvent avec des problématiques d'accès à la data ou encore de manque de transparence sur les coûts des données. L'association dénonce à ce titre une situation d'" oligopole" chez les fournisseurs de données, qui sont " en position d'imposer leurs tarifs et la limitation de leur responsabilité légale" .

Dans sa réponse à la Commission européenne, l'AFG a également insisté sur la promotion des plans d'actionnariat salarié et des fonds de pension de compagnies transfrontalières, " clés" pour la construction de l'union des marchés de capitaux.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.