Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Jeux vidéo: Nintendo porte plainte aux Etats-Unis contre un éditeur d'émulateur
information fournie par Boursorama avec AFP 01/03/2024 à 08:25

( AFP / YUICHI YAMAZAKI )

( AFP / YUICHI YAMAZAKI )

Le géant japonais du jeu vidéo, Nintendo, a décidé de lancer des poursuites auprès d'un tribunal du Rhodes Island (Nord-est) contre un éditeur américain d'émulateur, un programme qui permet de jouer librement à des jeux pour console sur un ordinateur ou un téléphone.

Il s'agit pour l'éditeur de Super Mario, Zelda ou Donkey Kong, qui a déposé sa plainte lundi, de mettre fin aux activités de Tropic Haze, société développant et distribuant Yuzu, un émulateur particulièrement populaire. Initialement créé pour jouer à des jeux liés aux précédentes consoles de Nintendo, il donne désormais accès, selon le groupe japonais, aux jeux de sa console actuelle, la Switch.

Un émulateur est un petit programme informatique, téléchargeable sur ordinateur ou smartphone, qui permet de jouer à des jeux initialement prévus pour des consoles comme Switch, PlayStation ou Xbox.

Dans un premier temps, les émulateurs ont été développés pour jouer à des jeux qui n'étaient plus édités sur les dernières consoles, avant que le jeu "vintage" ne devienne un marché en soi également pour Nintendo, Sony et Microsoft.

Mais désormais ils permettent aussi le plus souvent de jouer aux derniers jeux publiés sur les modèles actuels de console.

"Yuzu offre aujourd'hui à n'importe quel internaute dans le monde les moyens de contourner le cryptage et de jouer virtuellement à n'importe quel jeu de la Nintendo Switch - même ses titres les plus populaires - sans avoir jamais à verser un centime pour se procurer une console Nintendo ou le jeu", a justifié l'entreprise dans le dépôt de plainte que l'AFP a pu consulter.

"Il faut être clair: il n'existe aucun moyen légal d'utiliser Yuzu pour jouer à des jeux de Nintendo Switch", est-il précisé.

Selon le géant japonais, Tropic Haze contourne les mesures complexes de cryptage et de protection mises en place par Nintendo sur chacun de ses jeux afin ensuite de les rendre accessibles aux utilisateurs de Yuzu.

Pour Nintendo, il s'agit d'une violation du Digital Millennium Copyright Act, la loi américaine protégeant le droit d'auteur dans le cadre numérique.

Si le groupe ne donne pas d'estimation du préjudice qu'il estime avoir subi, il considère en revanche que chaque non respect du droit d'auteur représente plusieurs dizaines de milliers de dollars de préjudice, chacun.

Nintendo précise par ailleurs que Yuzu permet non seulement d'avoir accès au catalogue de jeux existants sur la Switch mais également à des jeux qui ont fuité avant leur sortie.

Ainsi, l'année dernière, le jeu "Legend of Zelda: Tears of the Kingdom" a été téléchargé un million de fois avant d'être officiellement en vente, avec des sites pirates renvoyant leurs visiteurs vers Yuzu pour jouer au jeu, selon la plainte.

Valeurs associées

50,78 EUR Tradegate -0,24%
87,04 EUR Tradegate -1,02%
0,00 JPY LSE -100,00%
112,09 CHF Swiss EBS Stocks 0,00%
56,06 USD OTCBB +1,59%
96,23 USD OTCBB 0,00%
443,52 USD NASDAQ -1,33%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.