1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

iM Square consolide son partenariat avec Eurazeo et ouvre une plateforme aux Etats-Unis

Newsmanagers22/03/2018 à 10:15

(NEWSManagers.com) - iM Square poursuit son développement. La société cofondée par Philippe Couvrecelle va lancer sa plateforme de distribution de fonds aux Etats-Unis. Et pour l'aider dans ses projets, un de ses actionnaires d'origine, Eurazeo, a accepté de s'engager à l'accompagner dans ses investissements sur les 24 prochains mois, en devenant notamment son actionnaire de référence.

Détenu actuellement à 42,5% par Eurazeo, 42,5% également par Amundi et 15% par La Maison et Dassault, le capital va donc évoluer et ce, dès la prochaine entrée d'iM Square dans une société de gestion. " A chaque fois que nous avons réalisé une opération d'investissement comme cela été le cas avec Polen Capital et Dolan McEniry Capital, nous avons fait appel au capital de nos actionnaires, explique à NewsManagers Philippe Couvrecelle. Les dirigeants d' Eurazeo croient à notre modèle et veulent déployer du capital dans l'asset management. Ils ont donc décidé d'accompagner nos futurs deals. Quant à Amundi, ils se concentrent pour le moment sur l'intégration de Pioneer tandis que La Maison et Dassault vont probablement suivre aussi. Mécaniquement, Eurazeo a vocation à monter significativement au capital " .

La taille des investissements actuellement envisagés (entre 20 et 80 millions d'euros pourraient être déployés par opération) fera d' Eurazeo l'actionnaire majoritaire d'iM Square. " Et nous espérons boucler entre un et trois deals en 2018, essentiellement aux Etats-Unis " , précise Philippe Couvrecelle

Les opérations resteront dans la même logique que les trois précédentes : une entrée au capital minoritaire d'une société de gestion entrepreneuriale " ayant un track-record exceptionnel " et qui est complémentaire des autres sociétés acquises.

Quant au lancement de la plateforme de distribution aux Etats-Unis, elle sera à l'image de ce que la société a déjà construit en Europe, avec IM Global Partner, après l'acquisition de l'ex-Montmartre AM et qui avait vu l'arrivée de Julien Froger, ancien responsable des ventes en Europe de l'ex- Janus Capital. Pour les Etats-Unis, IM Square a recruté Jeffrey Seeley, l'ancien responsable de la distribution US d'AMG Fund. " Il connait particulièrement bien le fonctionnement des plateformes de distribution américaines (comme celles de Morgan Stanley, Schwab, etc, NDLR), des partenariats stratégiques et de la collaboration avec des investisseurs partenaires pour développer leur croissance " , explique encore Philippe Couvrecelle. La plateforme devrait être opérationnelle dès cet été et proposer dans un premier temps les fonds de Dolan.

Philippe Couvrecelle n'en oublie toutefois pas ses ambitions d'ouvrir le capital d'iM Square (qui compte aujourd'hui une douzaine de salariés) à de nouveaux partenaires mais aussi de coter en Bourse la société. " Concernant l'actionnariat, nous discutons avec des américains, des canadiens, espagnols et italiens. Nous sommes à la recherche de partenaires de long terme qui nous aideront en matière de distribution. Avant de pouvoir ensuite envisager une entrée en Bourse, il faut que nous ayons déployé au moins 500 millions de dollars " , explique Philippe Couvrecelle. Depuis sa création, la société a levé et investi près de 100 millions de dollars, ce qui l'a amené à gérer aujourd'hui environ 6,7 milliards d'euros au prorata de ses participations. Avec 500 millions de dollars déployés, elle pourrait compter une quarantaine de milliards au prorata de ses participations . " Cela correspond à 25 milliards de dollars d'encours acquis auquel s'ajoutent la croissance organique des encours de nos partenaires " , explique Philippe Couvrecelle. Selon lui, la mise en Bourse pourrait alors aboutir dans 5 à 7 ans.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer