Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

GESTION 2018-Le rally boursier va continuer mais sa fin approche, prédit BAML

Reuters 06/12/2017 à 13:05
    * BAML voit le S&P 50 à 2.800 points fin 2018 
    * Mais elle s'attend à une correction en cours d'année 
    * L'inflation devrait s'accélérer aux Etats-Unis 
    * Les investisseurs devront être plus sélectifs sur les 
émergents 
 
    PARIS, 6 décembre (Reuters) - Les performances des actions 
devraient une nouvelle fois dépasser celles des emprunts d'Etat 
en 2018, estime Bank of America Merrill Lynch (BAML) mercredi, 
qui table sur une progression "modeste" de Wall Street tout en 
prévenant que le rally boursier en cours s'approche de son 
terme. 
    Les équipes de la banque américaine misent sur un indice 
Standard & Poor's 500  .SPX  à 2.800 points fin 2018, soit une 
progression de près de 6,5% par rapport à son niveau actuel. 
    Mais la progression ne sera pas linéaire, préviennent-elles: 
"Un pic du S&P 500 à 2.863 est prévu début 2018 et le Nasdaq 
Composite  .IXIC  pourrait atteindre 8.000 points, avant une 
correction de 10% ou plus suivie par une croissance plus lente 
pendant le reste de l'année".  
    "Nous sommes entrés dans la dernière phase d'un long marché 
haussier", prévient Candace Browning, directrice de la recherche 
du groupe américain. "L'histoire suggère que les meilleurs 
rendements peuvent survenir à la fin des marchés haussiers." 
    "A la hausse sur les actions, à la baisse sur les 
obligations, à l'achat sur le dollar et sur la volatilité", BAML 
note aussi que si les actions surperforment les obligations pour 
une septième année consécutive en 2018, "ce sera la première 
fois depuis 1928 et la troisième fois seulement depuis 220 ans". 
    La banque, qui table sur une croissance mondiale à 3,8% l'an 
prochain après 3,7% cette année, et de 2,4% aux Etats-Unis après 
2,2% attendu pour 2017, estime que le rendement à dix ans 
américain  US10YT=RR  pourrait atteindre 2,85% au premier 
trimestre et se rapprocher de 3% d'ici un an, en soulignant que 
"le marché pourrait sous-estimer l'impact de la réforme fiscale 
américaine".  
     
    L'INFLATION, "SUJET MAJEUR" POUR 2018 
    Elle précise qu'une entrée en vigueur de cette réforme 
pourrait contribuer à hauteur de 0,3 point de pourcentage à la 
croissance américaine en 2018 puis en 2019, faire tomber le taux 
de chômage à 3,9% et permettre une remontée de l'inflation, 
qu'elle s'attend à voir devenir "le sujet majeur de l'année, 
particulièrement aux Etats-Unis".  
    La banque table sur une inflation de base ("core") à 1,8% 
fin 2018 et 2% fin 2019 et souligne que la hausse des salaires 
pourrait être "le facteur le plus important pour le marché 
actions en 2018 via les pressions sur les marges et les spreads 
de crédit". 
    La zone euro devrait toutefois rester à l'écart de ce 
mouvement avec une inflation de base prévue à 1,2% seulement 
d'ici la fin de l'an prochain.  
    Parallèlement, un contexte général conjuguant hausse des 
taux américains, appréciation du dollar, "tapering" de la BCE et 
ralentissement en Chine devrait desservir les marchés émergents 
et obliger les investisseurs à se montrer plus sélectifs, 
prévient Bank of America Merrill Lynch.  
    Ses équipes restent néanmoins à l'achat sur les actions 
émergentes et tablent même sur un doublement des marchés actions 
émergents d'Asie sur les deux prochaines années.  
    Concernant le seul marché actions américain, BAML privilégie 
pour 2018 les grosses capitalisations sur les petites et 
favorise les valeurs offrant des perspectives d'augmentation du 
dividende sur celles proposant déjà un rendement du dividende 
élevé.  
    Elle continue de surpondérer le secteur américain des hautes 
technologies "en dépit de valorisations élevées et de 
comportements caractéristiques d'une bulle", ainsi que ceux des 
matières premières et de la finance. A l'opposé, elle 
sous-pondère l'immobilier, les biens de consommation non 
contrainte et les services aux collectivités.  
 
 (Marc Angrand, édité par Blandine Hénault) 
 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.