1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-23.000 foyers toujours privés d'électricité à cause de la tempête Gloria
Reuters22/01/2020 à 19:36

 (Actualisé tout le long)
    TOULOUSE, 22 janvier (Reuters) - Quelque 23.000 foyers
restaient toujours privés d'électricité mercredi soir dans les
Pyrénées-Orientales qui essuient depuis le début de la semaine
la tempête Gloria et ont été placées tout comme le département
de l'Aude en vigilance rouge inondations, a-t-on appris auprès
de la préfecture.
    "Les deux départements des Pyrénées-Orientales et de l'Aude
sont en rouge inondation pour les tronçons Agly et Haute vallée
de l'Aude", indique-t-elle dans son bilan de fin de journée. 
    Sur les dernières quarante-huit heures, on relève 120 mm de
précipitations à Perpignan, 272 mm à Amélie-les-bains,
localement 315 mm à Arles-sur-Tech, 275 mm à Argelès ou encore
236 mm à Saint-Paul-de-Fenouillet, ont précisé les services de
l'Etat.
    Depuis mercredi midi, 23.000 foyers sont privés
d'électricité entre Font-Romeu-Odeillo-Via et Andorre.
    A 15h00, la préfecture des Pyrénées-Orientales a annoncé le
passage en vigilance rouge crue de la rivière Agly qui a atteint
6,99m à 17h00. Les maires de six communes - Claira, Pia,
Torreilles, Saint Laurent de la Salanque, Le Barcares et
Rivesaltes - ont procédé à l'évacuation des habitants dans la
bande des 300 mètres de part et d'autre des digues et à leur
mise en sécurité. 
    En raison des crues du Tech et de la Têt, une vigilance
particulière a été mise en place pour les villes de Perpignan et
de Canet-en-Roussillon.
    La préfecture a également annoncé un retour à la normale
pour l'aéroport de Perpignan, mais une suspension des transports
voyageurs et scolaires jeudi dans l'ensemble du département bien
que la majorité des établissements restent ouverts. Les stations
de ski sont quant à elles fermées.
    Plus de 400 sapeurs-pompiers, dont 100 venus en renfort
d'autres départements, et 40 gendarmes sont mobilisés, selon la
préfecture des Pyrénées-Orientales, qui a recensé 154
interventions pour des opérations diverses depuis le début du
phénomène. 
    Les pluies, fluctuant en intensité, vont perdurer jusqu'à
jeudi midi dans les Pyrénées-Orientales et l'Aude, affectant
principalement une grande moitié Est des deux départements, a
annoncé Méteo France. 
    Un nouveau passage pluvieux parfois orageux venu d'Espagne
est attendu dans la seconde partie de nuit de mercredi à jeudi
et devrait durer jusque dans la matinée.
    Sur l'ensemble de l'épisode, soit jusqu'à jeudi à la
mi-journée, le cumul de précipitations devrait atteindre 200 à
380 mm sur une large moitié Est des Pyrénées-Orientales, précise
la préfecture. 
    La tempête a fait huit morts et trois disparus depuis
dimanche en Espagne, où se sont conjugués des vents puissants,
des tempêtes de neige et des températures au-dessous de la
moyenne.

 (Johanna Decorse, édité par Jean-Philippe Lefief)
 

Valeurs associées

EDF
Euronext Paris -0.34%

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • axialof7
    24 janvier18:05

    Les tempêtes sont de moins en moins démocratiques et se fichent de la loi. C'est mal méconnaitre la démocratie et prendre les citoyens en otage est inadmissible. C'est un sabotage organisé par Dieu ou alors les écolos font mal leur boulot., pléonasme, j'ai un penchant pour les seconds qui ne servent à rien, nib, nada, incolores, inodores, le néant totalement à côté de la plaque. En France l'écolo de base ne se bat pas pour la pollution ou le climat, mais contre le nucléaire.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

10 +25.00%
0.0033 -15.38%
15.88 -3.58%
1.156 +65.38%
2.128 -2.07%

Les Risques en Bourse

Fermer