Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fiat plombé en Bourse par des doutes sur sa fusion avec Chrysler

Reuters06/08/2014 à 19:43

FIAT CHUTE EN BOURSE EN RAISON DE CRAINTES SUR SON PROJET AVEC CHRYSLER

MILAN (Reuters) - L'action Fiat a poursuivi sa chute mercredi à la Bourse de Milan, une faiblesse persistante que des traders expliquent par les craintes de voir les actionnaires opposés à la fusion avec Chrysler exercer leur droit de cession de leurs titres et remettre en cause le projet.

Le titre du groupe automobile italien abandonnait 4,75% à 6,52 euros vers 14h45 GMT après être tombé à 6,26 euros, son plus bas niveau depuis un an. Sa cotation a été suspendue à plusieurs reprises par les autorités boursières en raison d'une volatilité excessive.

Dans le rouge pour la septième séance d'affilée, Fiat a désormais effacé tous les gains engrangés depuis l'annonce, le 1er janvier, de sa montée à 100% au capital de Chrysler, premier pas vers la création du septième constructeur automobile mondial.

Le groupe turinois a publié mardi un communiqué assurant qu'aucun actionnaire ne lui avait à ce stade notifié son intention d'exercer son droit de cession.

L'administrateur délégué Sergio Marchionne veut fusionner Fiat et Chrysler au sein d'une nouvelle entité juridique de droit néerlandais, Fiat Chrysler Automobiles (FCA), cotée à la Bourse de New York, une internationalisation du capital dont il espère qu'elle l'aidera à financer un projet de développement ambitieux.

Mais la fusion n'a pas encore rempli toutes les conditions requises, parmi lesquelles figure une limitation du nombre d'actionnaires exerçant leur droit de cession.

"Les droits à la sortie en numéraire continuent de poser problème", explique un trader à Milan. "Plus l'action baisse, plus on s'attend à voir augmenter le nombre de gens qui vendent, ce qui ne fait qu'accroître le nombre de vendeurs."

RÉSULTATS EN NETTE HAUSSE POUR CHRYSLER

Les actionnaires de Fiat ont approuvé vendredi dernier la fusion à une majorité des deux tiers des présents. Il faudra cependant attendre le 20 août pour connaître le nombre exacts de droits de cession exercés et si le montant total à débourser dans ce cadre excède 500 millions d'euros, la fusion pourrait échouer, a expliqué Fiat.

Or la baisse du titre ne fait que rendre plus attrayant le prix de sortie garanti aux actionnaires, fixé à 7,727 euros par action.

Un échec du projet n'aurait que peu d'impact sur les activités et les résultats opérationnels du groupe, assure celui-ci, la création de FCA ne devant générer ni synergies ni économies importantes. Mais il pourrait être embarrassant pour Sergio Marchionne et pourrait se traduire par une hausse des coûts financiers.

C'est dans ce contexte incertain que Chrysler [CHRY.UL] a fait état mercredi d'une hausse de 22% de son bénéfice au deuxième trimestre, à 619 millions de dollars (463 millions d'euros).

Fort d'une progression de 14% de son chiffre d'affaires trimestriel, à 20,5 milliards de dollars, le constructeur américain a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'année, qui incluent un bénéfice net ajusté de 2,3 à 2,5 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires d'environ 80 milliards de dollars.

(Agnieszka Flak et Stefano Rebaudo, avec Ben Klayman à Detroit, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Mes listes

valeur

dernier

var.

32.72 -1.86%
0.48 0.00%
0.939 -0.27%
3510.88 +0.48%
1.224 +0.26%
30 -2.60%
24.3 -1.46%
12.9 +3.37%
106.28 -1.87%
1.14 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.