Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Eiffage, Manitou, OVH... les valeurs à suivre demain à Paris
information fournie par AOF 10/01/2024 à 18:27

(AOF) - Eiffage

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Construction, a remporté deux des quatre lots de construction neuve du projet de reconversion, par la Ville de Paris, du site de l'ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul en écoquartier, dans le 14e arrondissement de la capitale. Le montant du contrat est de plus de 63 millions d'euros. Porté par Paris & Métropole Aménagement, ce projet comprend la création de 600 logements, de locaux dédiés à l'économie sociale et solidaire ainsi que d'équipements publics et culturels.

Ekinops

Ekinops a enregistré au quatrième trimestre un chiffre d'affaires de 30,3 millions d'euros, en repli de 4%. Il a reculé de 3% à taux de change constants. Sur la fin de l'année, le fournisseur de solutions de télécommunications a continué "de pâtir d'un environnement de marché dégradé, marqué par le ralentissement économique et une baisse de la demande, pénalisant les ventes des équipements d'Accès". Sur l'ensemble de l'exercice 2023, le chiffre d'affaires consolidé d'Ekinops s'est établi à 129,1 millions d'euros, en progression de 1%. À taux de change constants, il a progressé de 2%.

Kalray

Le groupe technologique indiquera son chiffre d'affaires du quatrième trimestre.

Manitou

Manitou Group a signé un avenant au contrat de crédit de juillet 2022 pour la mise en place d'une ligne RCF (Revolving Credit Facility) supplémentaire d'un montant de 160 millions d'euros et une maturité de 5 ans avec possibilité de prolongation d'une année. Cette ligne additionnelle de financement vient renforcer la structure financière du spécialiste des matériels de manutention pour lui permettre de poursuivre son développement et financer ses projets d'investissement.

OVH

Le spécialiste européen du cloud communiquera son chiffre d'affaires du premier trimestre.

SES-imagotag/VusionGroup

SES-imagotag change de nom pour devenir VusionGroup. Ce choix "consacre la place centrale de la plateforme logicielle développée ces dernières années pour soutenir les commerçants dans la transformation digitale de leurs points de vente", explique le groupe.

Spineguard

Spineguard annonce que son chiffre d'affaires consolidé est en baisse de 30% au quatrième trimestre 2023 par rapport au quatrième trimestre 2022 à 1,10 million d'euros, et de 23% sur l'ensemble de l'exercice à 4,31 millions d'euros. La société spécialiste du guidage chirurgical en temps réel pour le placement d'implants osseux ajoute que sa position de trésorerie au 31 décembre 2023 s'élève à 3,9 millions d'euros, de sorte qu'elle dispose désormais d'un horizon de trésorerie jusqu'en 2025.

Vergnet

Vergnet poursuit sa structuration et annonce la transformation de sa gouvernance en nommant deux vice-présidents de son conseil d'administration : François de Rugy (ancien ministre de la transition écologique et solidaire et ancien président de l'Assemblée nationale) et Christophe Debien (président de l'Organisation pour le Climat et l'Économie Circulaire - OCCE). Ils accompagneront la société dans son redéploiement et sa mutation stratégique. Leur principale mission consistera à accompagner le PDG dans la prise de décisions, la recherche d'investisseurs et de partenariats industriels.

Valeurs associées

9,40 EUR Euronext Paris 0,00%
3,02 EUR Euronext Paris -1,15%
91,36 EUR Euronext Paris -1,55%
22,95 EUR Euronext Paris -0,43%
5,54 EUR Euronext Paris -1,60%
131,80 EUR Euronext Paris -1,20%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 10/01/2024 à 18:27:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.