Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dassault Aviation : Nouvelle « première mondiale » pour le nEUROn

Nasdaq04/06/2016 à 15:26

 

Nouvelle « première mondiale » pour le nEUROn
  
Saint-Cloud, France, le 4 juin 2016 - Le démonstrateur européen de drone de combat nEUROn a été présenté en vol lors du meeting organisé par l'armée de l'Air à Istres  ce jour. C'est la première fois dans l'histoire de l'aéronautique mondiale qu'un appareil furtif contrôlé depuis le sol évolue en public.

Cet événement, préparé par les équipes de Dassault Aviation avec la DGA et l'armée de l'Air, a pu avoir lieu grâce à la fiabilité et à la sécurité démontrées par le nEUROn depuis le début de ses essais en 2012.

Assurée par le Centre d'essais en vol de Dassault Aviation, la présentation a duré une quinzaine de minutes. Après le décollage, le nEUROn a été rejoint par un Rafale et un Falcon 8X.

« La patrouille ainsi constituée illustre la maîtrise des technologies nécessaires à l'aéronautique de demain. Elle s'inscrit également dans la célébration du centenaire de notre Groupe qui conçoit, produit et soutient des appareils civils et militaires depuis 1916. » a déclaré Eric Trappier, P-DG de Dassault Aviation.

Les trois avions sont passés en formation à 150 mètres d'altitude et à 350 km/h au-dessus de la piste d'Istres, permettant à des milliers de spectateurs de les voir à moins de 400 mètres de distance. La réalisation d'un tel vol, dans un volume très contraint, représente une véritable prouesse technique et de pilotage.

En mars 2014, le nEUROn avait été le premier drone de combat au monde à évoluer en formation avec d'autres appareils (un Rafale et un Falcon 7X)[1].

Par ailleurs, au niveau mondial hors États-Unis, l'équipe nEUROn est la première à avoir conçu, fabriqué et fait voler un démonstrateur de drone de combat furtif, et la première à l'avoir soumis à un programme d'essais complet, comprenant notamment :

  • des confrontations avec des systèmes opérationnels de détection (radar et infrarouge) ;
  • le tir d'un armement depuis une soute interne à grande vitesse.

*   *   *

A propos de nEUROn :
Programme européen de démonstrateur technologique d'UCAV (système d'avion de combat non habité), dont Dassault Aviation s'est vu confier la maîtrise d'oeuvre en 2006 sous l'autorité de la Direction générale de l'Armement (DGA), nEUROn prépare l'avenir en se fondant sur la fédération des savoir-faire en Europe (France, Italie, Suède, Espagne, Grèce et Suisse). Il a pour mission de valider l'acquisition de techniques complexes et représentatives de la totalité des systèmes de mission : fonction pilotage et furtivité de haut niveau, tir d'armements air-sol réels depuis une soute interne, insertion dans un environnement C4I, processus novateurs en matière de coopération industrielle, etc. Le premier vol du démonstrateur nEUROn a eu lieu le 1er décembre 2012, à Istres. Les essais prévus se sont achevés en septembre 2015 avec le 123e vol. Tous les objectifs du programme ont été atteints.  Une tranche d'essais complémentaires a été lancée en mai 2016 par la DGA pour étudier notamment l'utilisation d'un drone de combat dans un contexte naval.

Caractéristiques principales du nEUROn : longueur = 10 m ; envergure = 12,5 m ; poids à vide = 5 000 kg ; poids max. = 7 000 kg ; vitesse max. = Mach 0.8 ; autonomie = 3 heures.

A propos de Dassault Aviation :
Avec plus de 8 000 avions militaires et civils livrés dans plus de 90 pays depuis 60 ans et représentant plus de 28 millions d'heures de vol, Dassault Aviation dispose d'un savoir-faire et d'une expérience reconnus dans la conception, le développement, la vente et le support de tous les types d'avion, depuis l'appareil de combat Rafale jusqu'à la famille de business jets haut de gamme Falcon en passant par les drones militaires. En 2015, le chiffre d'affaires de Dassault Aviation s'est élevé à 4,2 milliards d'euros. Le Groupe compte 12 000 collaborateurs. En 2016, Dassault Aviation célèbre le premier centenaire de son histoire commencée par Marcel Dassault en 1916 avec l'hélice Éclair.

www.dassault-aviation.com
Twitter : @Dassault_OnAir

Contacts presse :


Communication institutionnelle                              
Stéphane Fort                                                             
Tél : +33 (0)1 47 11 86 90                                          
stephane.fort@dassault-aviation.com

Mathieu Durand                                                          
Tél : +33 (0)1 47 11 85 88                                          
mathieu.durand@dassault-aviation.com

Communication militaire
Nathalie Bakhos
Tél : +33 (0)1 47 11 84 12
nathalie.bakhos@dassault-aviation.fr                                                                                       



[1] Cf. communiqué Dassault Aviation du 12 avril 2014.




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.
The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.
Source: Dassault Aviation via Globenewswire

HUG#2017492

Mes listes

valeur

dernier

var.

45.4 +0.89%
19.74 -0.60%
21.75 +0.46%
17.8 +0.06%
1.228 -0.57%
28.4 +0.71%
31.02 -1.34%
105.53 +0.45%
52.15 +0.19%
2.63 -2.59%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.