1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus-Le bilan en Iran grimpe à 2.640 morts
Reuters29/03/2020 à 16:06

(Actualisé avec citations Rohani, Zarif, précisions)

DUBAI, 29 mars (Reuters) - Le bilan des décès dus au coronavirus en Iran s'élève désormais à 2.640 et le nombre de personnes infectées à 38.309, rapportent dimanche les autorités sanitaires.

"Au cours des dernières 24 heures, nous avons eu 123 morts et 2.901 personnes ont été infectées", a précisé sur Twitter Alireza Vahabzadeh, conseiller du ministère de la Santé, ajoutant que 12.391 personnes étaient guéries.

Le porte-parole du ministère de la Santé a déclaré à la télévision publique que 3.467 personnes étaient dans un état critique. "La moyenne d'âge des personnes décédées est de 69 ans", a ajouté Kianush Jahanpur.

Une interdiction des déplacements interurbains a été décrétée jeudi en Iran alors que les festivités du Nouvel an perse, Norouz, ont commencé le 20 mars. Les Iraniens sont appelés à rester chez eux et les écoles, universités, centres culturels et sportifs ont été temporairement fermés.

Lors d'une réunion retransmise à la télévision, le président Hassan Rohani a exhorté les Iraniens à s'adapter à un mode de vie confiné pour une durée encore indéterminée.

"Nous devons nous préparer à vivre avec le virus jusqu'à la découverte d'un traitement", a-t-il dit. "Les nouvelles mesures qui ont été imposées ont été prises pour le bien de tous."

Les autorités iraniennes mettent en cause les Etats-Unis et les sanctions imposées depuis un an par Washington qui entravent selon elles la lutte contre l'épidémie.

"Les Etats-Unis sont passés du sabotage et des assassinats à une guerre économique et du terrorisme économique contre les Iraniens, jusqu'à du terrorisme médical", a tweeté dimanche le ministre des Affaires étrangères Mohamad Javad Zarif. "Cela dépasse même ce qui est admissible sur un champ de bataille."

Washington a proposé une assistance humanitaire à l'Iran face à l'épidémie, offre rejetée par Téhéran.

(Parisa Hafezi, version française Jean-Stéphane Brosse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer