Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Brésil-La confiance aveugle de Bolsonaro en la chloroquine critiquée
Reuters04/05/2021 à 23:45

par Maria Carolina Marcello

BRASILIA, 4 mai (Reuters) - L'ancien ministre brésilien de la Santé a déclaré mardi lors d'une audition parlementaire que le gouvernement du président Jair Bolsonaro avait pleinement conscience que le traitement à l'hydroxychloroquine qu'il prônait pour les patients atteints du COVID-19 ne reposait sur aucune base scientifique.

Luiz Henrique Mandetta, limogé en avril 2020 par le président d'extrême droite pour avoir refusé de faire l'éloge de l'hydroxychloroquine, était interrogé dans le cadre d'une enquête du Sénat sur la gestion gouvernementale de l'épidémie de coronavirus, qui a causé plus de 408.000 décès dans le pays.

Cette enquête semble à même de nuire à Jair Bolsonaro en amont de l'élection présidentielle de l'an prochain, alors que le dirigeant s'est opposé aux mesures de confinement et de distanciation sociale, et n'a pas réussi à garantir au Brésil un accès rapide aux vaccins contre le COVID-19.

"J'ai systématiquement prévenu Bolsonaro des conséquences de ne pas adopter les recommandations de la science pour combattre le COVID-19", a dit Luiz Henrique Mandetta à la commission d'enquête.

"Le gouvernement était conscient qu'il prescrivait de la chloroquine sans aucune preuve scientifique", a-t-il ajouté.

Le Brésil déplore le plus lourd bilan au monde de la crise sanitaire après les Etats-Unis en nombre de décès. Il est le troisième pays le plus affecté par la pandémie en nombre d'infections après les Etats-Unis et l'Inde.

<^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ COVID-19 Global tracker https://graphics.reuters.com/world-coronavirus-tracker-and-maps/

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>

(Maria Carolina Marcello et Eduadro Simoes; version française Jean Terzian)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer