Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bourse : un début d'année favorable aux actions européennes
Le Revenu14/01/2021 à 09:01

Les vaccins et les plans de relance favorisent les valeurs cycliques. (© Adobestock)

Les vaccins et les plans de relance favorisent les valeurs cycliques. (© Adobestock)

Avec le début des campagnes de vaccination, la rotation sectorielle se poursuit en Bourse en faveur des valeurs décotées ou cycliques.

Très attendu, le vote dans l'État de Géorgie a donné la majorité du Sénat américain au parti démocrate, offrant ainsi la possibilité au nouveau président Joe Biden d'appliquer une large part de son programme pharaonique de dépenses publiques.

Celui-ci prévoit 7.300 milliards de dollars d'investissements en dix ans, dont plus de la moitié entre 2021 et 2024 (soit près de 18% du produit intérieur brut attendu en 2020). Ce qui conforte le scénario de reflation privilégié par le consensus de marché, prévoyant plus de croissance et plus d'inflation cette année.

D'où la remontée du taux d'intérêt à dix ans sur le bon du Trésor à plus de 1% pour la première fois depuis mars dernier, la hausse de l'euro au-delà de 1,23 dollar (au plus haut depuis avril 2018), le repli de l'indice Nasdaq des valeurs de technologie et la meilleure performance des actions européennes.

Europe

Depuis le début de l'année, les Bourses du Vieux Continent font mieux que les places américaines. Cela s'explique par le plus grand poids dans la composition des indices européens des secteurs réputés les plus sensibles à la conjoncture, dans l'industrie, l'énergie et la banque.

La tendance de ce début d'année conforte ainsi la rotation des portefeuilles en faveur des valeurs cycliques, dont les profits dépendent davantage du rythme global de l'activité, au détriment des valeurs dites de croissance, dont les

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer