1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bourse : notre sélection de 15 valeurs moyennes à acheter
Le Revenu19/04/2019 à 07:30

La star des catamarans de luxe surfe sur un marché toujours porteur. (© Fountaine Pajot)

Durement secouées en fin d'année dernière, les petites et moyennes capitalisations offrent une valorisation boursière attrayante. Découvrez nos conseils sur les trois titres qui ont le plus monté depuis le 1er janvier ainsi que notre sélection de 15 actions à acheter dans cet univers des valeurs moyennes. Retrouvez également les nouveautés qui concernent le PEA et le PEA-PME.

Après une année noire en 2018, les petites et moyennes valeurs regagnent du terrain. Leur indice de référence, le CAC Mid & Small, a repris 13,4% depuis le 1er janvier dernier.

Le CAC 40 fait toutefois mieux (+15,4%). Cet écart intrigue gérants et analystes. «Lorsque le marché semble sur une tendance acheteuse, à un moment ou un autre, les petites capitalisations surperforment, et là c'est loin d'être le cas», constate le bureau d'études Greensome Finance.

D'autres indicateurs restent négatifs. La décollecte sur les fonds investis en petites et moyennes capitalisations en France, qui est à l'œuvre depuis un an, se poursuit. Elle s'est même amplifiée en mars avec des sorties à hauteur de 326 millions d'euros, soit 2,5% de l'encours à fin février, selon le courtier Portzamparc. Les volumes de transactions sur le CAC Mid & Small sont tombés à 520 millions d'euros par jour en moyenne depuis un mois, soit un recul de 28% sur un an.

Le rebond de l'indice paraît donc fragile, principalement alimenté par les arbitrages des gérants, sans exclure l'arrivée de nouveaux intervenants (gros investisseurs institutionnels, particuliers...).

La faible liquidité des petites valeurs - leur principal point faible - n'incite pas non plus à des prises de risque excessives, alors que la conjoncture se dégrade en zone euro. «Les petites capitalisations ont tendance à être

Lire la suite sur le revenu.com

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jcrte
    19 avril08:43

    ouf, si mais avec retard.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer