Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

BOURSE-Inmarsat s'envole après l'offre d'achat de fonds d'investissement
information fournie par Reuters20/03/2019 à 11:15

    20 mars (Reuters) - L'opérateur de satellites Inmarsat
 ISA.L  s'envole jeudi à la Bourse de Londres après avoir reçu
une offre d'achat d'un consortium dirigé par des fonds
d'investissement, qui valorise le groupe britannique à 3,3
milliards de dollars (2,9 milliards d'euros). 
    A 10h09 GMT, l'action bondit de 17,31% à 513,8 pence,
signant de loin la plus forte hausse du Stoxx 600  .STOXX .
    Le consortium, qui comprend le fonds Apax Partners,
l'américain Warburg Pincus et l'Office d'investissement du
Regime de pensions du Canada (OIRPC), offrait au 31 janvier un
prix de 7,21 dollars par action, soit 543 pence, a indiqué mardi
soir Inmarsat. 
    Cette offre reste à discuter et il n'est pas certain qu'elle
pourrait aboutir à une proposition formelle, a ajouté le groupe
britannique.
    Le prix proposé fait ressortir une prime de 24% par rapport
au cours de clôture d'Inmarsat mardi soir (437,8 pence) à la
Bourse de Londres et de 47% par rapport à la date de l'offre fin
janvier.
    Cette offre intervient six mois après qu'Inmarsat a rejeté
l'offre de 3,25 milliards de dollars du groupe américain
EchoStar  SATS.O .
    Inmarsat a souffert en Bourse ces dernières années alors que
son activité maritime, qui représente 41% du chiffre d'affaires
total, a vu ses revenus pénalisés par une concurrence à
bas-coûts. 
    Le groupe a aussi lourdement investi dans ses réseaux,
notamment pour pouvoir fournir des services de connectivité
embarquée, et a dû en conséquence couper son dividende l'an
dernier. 
    Inmarsat estime toutefois que ses investissements seront
moindres après 2020, ce qui soutiendra la génération de
trésorerie, et prévoit une croissance importante dans certains
marchés comme l'aviation et les services de communication aux
Etats.
    Pour les analystes de Jefferies, la nouvelle offre de
reprise sur Inmarsat n'est pas une surprise étant donné la
valorisation du groupe en Bourse. 
    "La décision de dévoiler de façon unilatérale l'offre non
engageante et vieille de six semaines, presque identique à celle
rejetée d'EchoStar, ressemble à un 'appel du pied' qui pourrait
aboutir à une offre révisée (d'un autre repreneur)",
indiquent-ils. 
    Selon la réglementation britannique, le consortium a
jusqu'au 16 avril pour soumettre une offre ferme. 

    

 (Paul Sandle et Justin George Varghese, Blandine Hénault pour
le service français)
 

Valeurs associées

DJ STOXX -3.67%
NASDAQ -6.41%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.