Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Birmanie-Combats entre armée et rebelles, un responsable de la junte tué à Rangoun
Reuters03/05/2021 à 18:38

3 mai (Reuters) - Un groupe rebelle birman a déclaré avoir abattu un hélicoptère militaire lundi, alors que les combats dans les régions frontalières du nord et de l'est de la Birmanie s'intensifient trois mois après le coup d'État de l'armée.

L'Armée pour l'indépendance Kachin (AIK) a déclaré avoir abattu un hélicoptère militaire vers 10h20 heure locale (environ 03h50 GMT) dans un village proche de la ville de Momauk, dans la province de Kachin (nord), après des jours de raids aériens.

Des médias birmans et deux témoins ont également rapporté qu'un administrateur local nommé par la junte avait été poignardé à mort dans son bureau de Rangoun, la principale ville du pays.

La Birmanie est le théâtre de manifestations quotidiennes durement réprimées depuis l'éviction par des généraux le 1er février du gouvernement élu dirigé par la lauréate du prix Nobel Aung San Suu Kyi. Au moins 766 civils ont été tués par les forces de sécurité, selon des ONG.

Les Nations unies estiment que des dizaines de milliers de civils ont fui leur domicile pour échapper aux combats entre l'armée et des groupes insurgés.

(Rédaction de Reuters, Ed Davies et Matthew Tostevin; version française Camille Raynaud, édité par Jean-Stéphane Brosse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer